***·BD·Nouveau !·Rapidos

UCC Dolores #3: Cristal rouge

La BD!
BD de Didier et Lyse Tarquin
Glénat (2021), 62p., premier cycle achevé en volumes.

bsic journalism

Merci aux éditions Glénat pour leur confiance.

couv_405229

Kash gravement blessé et sans pilote pour mener le Dolorès à bon port, Mony va bientôt découvrir l’origine de cette folle quête du cristal rouge, son passé et la véritable nature des Nouveaux pionniers…

Résultat de recherche d'images pour "tarquin cristal rouge"C’est peu de dire que cette première série en solo de Didier Tarquin a fait le yo-yo avec nos envies. Annoncé en grande pompe comme une saga de Space-opera majeure, le premier tome avait démarré un peu lentement et le second avait franchement déçu… Et je suis ravi de vous dire que ce troisième tome conclusif du premier cycle (un second est déjà annoncé avec la couverture du prochain tome) redresse franchement la barre pour donner suffisamment envie de continuer l’aventure.

Les problèmes scénaristiques ne sont pas totalement résolus avec nombre de points toujours très obscures, notamment en ce qui concerne le background (sans parler des libertés avec la physique qu’on excusera dans une œuvre de space-opera à la star-wars). Les auteurs (puisque le couple Tarquin est aux commandes de l’histoire) ont eu la bonne idée de nous proposer un gros flashback introductif tout ce qu’il y a de plus musclé, gore et sexy, en résumé de l’esprit qui prévaut sur cette série depuis le premier volume. Outre le fait de nous révéler enfin l’origine de ce vaisseau et de sa figure de proue, éclairant grandement l’intrigue générale, ce flashback permet l’apparition (enfin) d’un grand méchant et de donner une respiration à une narration jusqu’ici très (trop) linéaire. L’histoire peut ensuite reprendre sur de bonnes bases en proposant donc sans aucun doute le meilleur tome de la trilogie.

https://static.fnac-static.com/multimedia/Images/FR/NR/b2/06/be/12453554/1520-2/tsp20201026070300/UCC-Dolores.jpgA tarder ainsi à dérouler les tenants et aboutissants de leur histoire les auteurs se sont retrouvés dans la situation d’un Georges Lucas contraint de tout balancer dans son Star Wars Episode III pour avoir gaspillé son temps sur les épisodes précédents. On a un peu le même sentiment ici et la bonne nouvelle c’est d’une part que Didier et Lyse Tarquin ont respecté le format en trois tomes avec cerise sur le gâteau une chute à la fois gonflée et très ouverte pour la suite, mais surtout qu’ils semblent être conscients du retard à l’allumage. Comme album solo Cristal rouge est franchement réussi dans son aspect révélations, trahisons et combat final. Ce n’est pas suffisant pour corriger les lacunes précédentes mais l’univers et les personnages installés permettront de bien belles choses pour la suite.

Regorgeant de bonnes idées et d’une classe dans la mise en scène que l’on connaît chez Didier Tarquin, ce volume expédie un peu vite l’affrontement final contre un adversaire visuellement proche d’un monstre de manga et bien cracra. Le plaisir à dessiner des paysages, des costumes et vaisseaux est évident et contagieux avec le lecteur. Depuis le premier tome seul le pilote permettait un ajout salutaire au duo héroïque, ce qui faisait bien peu. Ici on est bien plus généreux et l’interaction entre personnages s’en trouve bien meilleure, préparant l’achèvement de la transformation de sœur Mony en Captain Bad-ass.

On pardonnera donc à ces scénaristes débutants une origin-story un peu longue qui aurait pu se dérouler en deux volumes. Cristal rouge n’est pas exempt de défauts et de facilités mais respire une liberté créatrice qui fait plaisir et un esprit sale gosse exempt de toute censure que l’on ne voit plus depuis pas mal de temps en BD franco-belge. De quoi souhaiter bon-vent à monsieur et madame Tarquin et leur héroïne pour la suite de leurs aventures.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s