A propos...·Bilan

Bilan 2020

Copie de Le Bilan 2019

Quatrième année bouclée sur le blog et une année qui a vu une sacrée évolution dont je vais vous parler.

Activité générale et perspectives 2020

Année à la fois assez fatigante par le rythme quotidien de publication et très motivante de par la quantité de nouveautés abordées et la structuration du blog. La collaboration avec Dahaka s’est très bien passée et si ses jours de publications restent souvent les mardi et jeudi pour une majorité de comics, il a très vite abordé de la BD et nous nous organisons ainsi de façon fluide en glissant des billets selon les besoins. Avec la quantité de service-presse reçus par nous deux nous avons eu des semaines qui ressemblaient à de la promo d’éditeur, ce qui n’est bien entendu par l’objet de ce blog. Heureusement le sondage publié en octobre montre que vous nous faites globalement confiance. Si nous tenons à indiquer clairement les ouvrages reçus des éditeurs, nous restons tout à fait libres de nos chroniques même quand il faut signaler un très mauvais album.

La nouvelle claque Urasawa. Asadora ! 1Les opérations de lecture numérique du premier confinement m’ont permis de me remettre aux manga qui ont atteinte une régularité satisfaisante avec notamment une alternance Manga/comics les samedi et l’envie de chroniquer plutôt des séries complètes et notamment celles d’Urasawa (un des objectifs de l’année). Sur l’autre objectif de l’an dernier ça n’a pas vraiment décollé côté webcomics, principalement pour des raisons de surcharge de lectures. Ce n’est pas désespéré et le rythme de prépublication atteint fin 2020 avec un mois complet fréquemment couvert à l’avance, allège un peu la pression. Il est clair qu’il n’est pas question de se noyer sous le rythme, risque bien connu des blogueurs. Sur ce point je maintiendrais une activité relativement réduite sur les réseaux sociaux (non prioritaires) pour me concentrer sur les rédactions et découvertes d’auteurs. Je vais refléchir également de mon côté à réduire les demandes de SP pour gagner en marge de manœuvre sur des lectures retro et des séries complètes, à la fois plus intéressantes à lire en intégralité et plus économiques à rédiger.

Ma participation pour la seconde année au Jury BDGEST’arts a été passionnante mais m’a montré qu’on ne pouvait pas être partout et malgré quelques magnifiques découvertes (comme Malgré tout sur lequel j’avais fait l’impasse en début d’année) il était très chronophage de vouloir traiter tous les genres y compris hors de ses secteurs de prédilection. Je pense donc réduire un peu la voilure en assumant de ne pas lire certains best-sellers qui ne me correspondent pas.

Capture d’écran du 2021-01-03 09-21-01Deux derniers points. Le premier c’est l’ouverture d’une édition « blogs » sur Médiapart consacrée à la BD, axée documentaire ou actualité. Sans communication particulière ça commence déjà à monter (déjà 62 abonnés) en ouvrant à un lectorat nouveau et permettant de croiser l’activité de ce blog avec un média journalistique généraliste. Pour l’instant comme Instagram je ne sais pas trop quel rythme garder mais ce sera à coup sur un de mes objectifs de l’année que de trouver un équilibre et de publier des billets originaux qui ne seront pas sur l’Etagère. Si vous êtes intéressés de publier des chroniques de BD documentaires ou d’actualité sur Mediapart contactez moi par mail. Enfin, l’an dernier j’ai commencé le développement d’un scénario de BD que ne l’ai malheureusement pas eu le temps d’aboutir. Je suis résolu à dégager du temps pour boucler ce projet et rechercher des dessinateurs cette année, au besoin en réduisant l’activité de l’Etagère si cela s’avérait nécessaire…

Voilà pour ce bilan annuel. J’espère que cela vous aura intéressé. Continuez à échanger sur les commentaires et à parler de vos découvertes!

Je laisse la conclusion à Dahaka et vous souhaite plein de bonnes choses pour cette nouvelle année lecture!


Bonjour à toutes et à tous ! Une année vient de s’écouler depuis que Blondin m’a fait une place de rédacteur sur le blog. Une année au déroulement tout à fait singulier, qui aura obligé chacun de nous à s’adapter, que ce soit par résilience ou en déployant des trésors d’ingéniosité.

Malgré tout, la BD est encore là, elle nous rassemble toujours autant, à en voir par les statistiques de fréquentations qui vont croissant. J’espère en tout premier lieu que ces quelques articles remplissent leur fonction, qui est celle d’éclairer un tant soit peu vos choix de lecture, de la manière la plus synthétique et efficiente possible. A ce titre, n’hésitez pas à donner vos avis en commentaires, ni à nous proposer des titres à chroniquer !

Je souhaite à tous les lecteurs une année banale, faite de moments de qualité passés avec vos proches, et surtout, une santé de fer !


Stat

Statistiques budgétaires et financières 2018 des départements et des  régions / 2018 - Actualités / Archives des actualités / Archives -  Ministère de l'Intérieur

  • Pour l’année 2020 cela fait 31500 vues (+9700), 15.400  visiteurs uniques (+4400), 2 vues par visiteur. Objectif 2021: les 50.000 vues et si possible décrocher un partenariat avec Pika, éditeur de manga assez exigeant sur les stat de ses partenaires SP…
  • Mensuellement on est désormais à 4000 vues et 2000 visiteurs, une moyenne de trente articles par mois publiés (un par jour).
  • 134 abonnés wordpress (+40, environ +2/ mois), 1000 suiveurs de la page Facebook, 622 abonnés twitter (+230) et 440 abonnés Instagram (+323).
  •  377 billets publiés en 2019 (+ 120).

Top billets

Les billets les plus lus:

Sun-Ken Rock - Édition Deluxe -4- Livre 4

  • Le super-sayan de la baston est toujours loin devant en stat de consultations, pour les mêmes raisons sans doute que ses deux suiveurs. Ça reste du manga avec l’audience qu’on lui connaît.

rags1-digital-1_1024x1024

  • Pour Rags il faudra que je mette la main sur l’édition papier en français car ma lecture des pages numériques en accès libre m’avaient laissé sceptique sur l’intérêt objectif hormis celui d’une nana à poil parmi les zombies (et la qualité indéniable du dessin de Luigi Teruel)

wallman1_3d_242x346

  • La Horde du contrevent se fait détrôner par le très bon spin-off de Sun-ken Rock (en trois tomes). Ca fait quand-même deux Boichi dans le top annuel, ce n’est pas rien. Il faudra voir si les billets sur Origin montent si haut en fin 2021…

couv_401899

  • Le carton de Bablet a très bien fonctionné sur l’Etagère et montre avec ses deux suiveurs qu’outre les manga sexy les lecteurs du blog recherchent des BD qui font refléchir. Ça tombe bien moi aussi!

couv_404491

  • Grosse surprise que l’arrivée si haut de cette adaptation biographique de Che Guevara. Un docu dans le top annuel du blog je ne pensais pas le voir de sitôt…

couv_400412

  • Et pour boucler le top annuel autre grand plaisir, un des albums de mon top dans les surprises, l’excellent albums de sketch dystopiques humoristiques du turc Ersin Karabulut.

Je vous laisse sur ces excellents albums et vous souhaite à nouveau une excellente année BD et à très vite sur le retour des critiques, constructives et exigeantes!

A propos...

Top 2020, le détail

Et voilà vous connaissez tous nos coups de cœur de cette année bien particulière! Et si je dois faire une synthèse je dirais que c’était l’année de la femme avec quand-même trois BD dans les trois secteurs qui dressent de magnifiques portraits de femmes: Harleen du côté des USA, Asadora dans l’archipel du manga et Karmen côté vieux-continent. On pourrait y ajouter le duo de Shi qui termine superbement son premier cycle, la mairesse de Malgré tout, les amazones de Coyotes ou la Première née des Ogres-dieux… Est-ce une tendance des auteurs? Je ne sais pas mais ce sont tous de très bons albums!

Pour les retardataires on vous mets un récap global pour bien démarrer l’année 2021 en rattrapant votre retard sur ces immanquables. A l’année prochaine (… c’est à dire à demain 🙂  et soyez sages!

  • Meilleur scénario:

couv_395816couv_401899Les 5 Terres -2- couv_401078couv_386345

  • Meilleur dessin:

couv_401524Couverture de Shi (Zidrou/Homs) -4- Victoriacouv_395816atelier-des-sorciers-1-pikacouv_402806

  • Meilleure édition:

couv_395816couv_403282couv_389539

couv_405165

  • Meilleure couverture:

Couverture de Carthago -11- Kanecouv_401958

Couverture de Les métamorphoses 1858 -3- Cochliomyia hominivoraxcouv_386345

  • Meilleur design:

Couverture de Nicnevin et la reine de sangcouv_401009couv_401899

couv_371590couv_401008couv_401413

  • Les plus originales:

Couverture de KarmenCouverture de Muertos

  • Meilleure surprise:

Couverture de Milo -Int- Identités troublesCouverture de Planeta extracouv_401078

couv_395816couv_371590couv_389539couv_394811

  • Plus grosses déceptions:

Couverture de Jakob Kayne -2- Le maître de l'oubli Couverture de Terence Trolley -1- La fenêtre sur le cerveau

couv_401009 couv_395471 couv_401606

couv_397842

couv_400985

  • Le coup de poing:

Couverture de L'homme qui tua Chris Kyle - L'homme qui tua chris kylecouv_385861couv_403639

Couverture de Le dernier Atlas -2- Tome 2

  • Le plus délire:

couv_396022couvlola-713x1024-1Glouton -2- La boule des neiges

  • Meilleure BD:

Couverture de La bombe (Alcante/Bollée/Rodier) - La bombecouv_402806Les 5 Terres -2- couv_401413couv_401078

  • Meilleur comic:

Couverture de Bitter Root -1- Affaire familialeCouverture de Coyotes -2- Tome 2couv_395816couv_397098couv_386345

  • Meilleur manga:

couv_401524Couverture de Ajin : Semi-Humain -14- Tome 14Couverture de Radiant -13- Tome 13

atelier-des-sorciers-1-pikacouv_404760couv_384177

  • Meilleur jeunesse:

couv_398700le garçon sorcière T2 - C1couv_381512couv_389539

  • Découvertes de l’année:

Couverture de Muertoscouv_400412couv_384177

BD·Bilan

Bilan 2020, compte à rebours: les BD franco-belges!

Copie de Le Bilan 2019

Ouf, on arrive au bout de ce compte à rebours… avec ma sélection des meilleurs albums de l’année. Cela n’a pas été facile et j’ai préféré ne pas choisir un seul album, tout cela étant tellement subjectif. Bien entendu vous retrouverez ces albums dans la plupart des prix 2020 et c’est bien normal tant ils sont au-dessus des autres en atteignant la pierre philosophale du plaisir allié à l’artistique. Si vous ne les avez pas déjà lu et qu’ils n’étaient pas sous le sapin vous savez quoi faire pour commencer l’année…

Et on se retrouve dès demain pour vous souhaiter une excellente année BD et le récap de toute ma sélection dans le détail.

La sélection de Blondin:

Couverture de La bombe (Alcante/Bollée/Rodier) - La bombe  Le monument documentaire de l’année, pavé hors norme par le travail titanesque qu’il a demandé, appuyé par un dessin très élégant.

couv_402806  Travail d’orfèvre de bout en bout, Servitude est La grande série fantasy des dix dernières années et Bourgier est l’héritier officiel de François Bourgeon.

couv_401413  Conclusion aussi classe que toute cette trilogie SF écologiste et positive (une fois n’est pas coutume dans l’Anticipation). Fred Duval est un maître!

Les 5 Terres -2-   La nouvelle série addictive pour quelques années, qui n’a pas à rougir de son inspirateur Game of Thrones.

couv_401078  Le miracle de l’année, alchimie parfaite entre la forme et le fonds, un one-shot feelgood, à avoir dans toute bibliothèque!

La sélection de Dahaka:

  Coup d’éclat parfaitement maîtrisé sur les origines de Zorro.

Profondeur ésotérique et dessin impeccable…


BD·Bilan·Jeunesse

Bilan 2020, compte à rebours: la jeunesse.

Copie de Le Bilan 2019Il est compliqué de trouver des billets sur de véritables BD jeunesses sur des blogs. Sur le blog vous trouverez outre la catégorie Jeunesse, les rubriques « jeunesse » et « Avis des kids » (cette dernière proposant une lecture croisée parent/enfant.

  • La sélection de Blondin:

couv_389539 Superbe conte entre Rabelais et Perrault porté par des dessins animaliers proches de Disney à la colorisation très subtile. Tracnar et Faribol réussit à nous amuser tout en plaçant des jeux de langage et de situations qui plairont autant aux grands qu’aux jeunes lecteurs. Un coup de cœur!

Comme l’an dernier Ultralazer m’a enjoué tout au long de ce gros volume qui coche toutes les cases d’une magnifique BD jeunesse. Un classique!

le garçon sorcière T2 - C1  La découverte de ces dernières années et peut-être la meilleure série du formidable catalogue de l’éditeur jeunesse Kinaye, la Sorcière secrète arrive avec un dessin simple à aborder des questions hautement complexes sur la famille et la sexualité dans notre monde où les normes anciennes ont volé en éclat. Courageux et une grande réussite!

  • La sélection de Dahaka:

couv_381512  Encore un ouvrage qui aborde l’humanité au travers de cette relation entre robots et petit d’homme dans un monde en ruine. Virtuosité d’écriture et aisance graphique pour une conclusion d’une superbe série jeunesse.

Une première incursion de Frank Thilliez dans le genre BD très réussie avec cette histoire rappelant Inception qui fera frissonner les jeunes lecteurs en recherche de sensations!


Et plus qu’un, la catégorie reine, demain les albums Franco-belges de l’année…

BD·Bilan·Manga

Bilan 2020, compte à rebours: les comics.

Copie de Le Bilan 2019J’essaye pas mal de comics indé… et suis souvent déçu, du fait de réalisations trop rapides, de scénarii qui ont du mal à dépasser leur pitch ou de séries qui peinent à tenir la longueur. C’est du en partie au rythme de parutions et la plupart du temps je me retrouve avec des albums qui ressemblent à des one-shot franco-belges. Parfois un album conserve cependant une unité graphique et propose quelque chose de réellement qualitatif. Cette année le travail remarquable de Hicomics s’illustre avec pas moins de trois ouvrages évidents dans ce top!

  • La sélection de Blondin:

couv_395816  Bon ben voilà, pas de grande surprise pour ce qui est peut-être mon album préféré de cette année, présent dans a peu près toutes les catégories de nos top 2020, le magnifique Harleen vient ouvrir le bal des meilleurs albums comics sur une année assez exceptionnelle dans ce genre.

Couverture de Coyotes -2- Tome 2  Passé assez inaperçu, j’en parle partout où je peux mais très étrangement cette conclusion du diptyque Coyotes ne semble pas attirer les regards. C’est un tort tant ce second tome confirme superbement le talent de l’autrice Caitlin Yarski et la puissance brute de cette fable féministe en diable qui aborde avec grande originalité les thématiques du patriarcat en revisitant les thèmes primordiaux de la Force et de la Féminité Gaïa. Un indispensable!

Couverture de Bitter Root -1- Affaire familiale Très justement salué par un Eisner award, cette chasse au zombie dans une Amérique raciste n’est pas que de la Blaxpoiltation mais aussi une magnifique BD, drôle, pêchue et diablement séditieuse.

couv_397098  Classique immédiat qui a conquis beaucoup d’entre vous, ce one-shot à l’habillage superbe montre que c’est en abordant des sensibilités culturelles différentes que l’on amène le comic aux sommets. Belle et bête, mythe vampirique et tractations coloniales dans les Indes britanniques, un cadre classique mais à la réalisation superbe.

  • La sélection de Dahaka:

Découverte de cette fin d’année avec une revisitation du modèle Fantasy en mode Mad max. Jouissif!

couv_386345  Un des coups de cœur de Dahaka que cette utilisation du format superhéroïque pour aborder des questions existentielles sur la différence et l’humanité, en écho cette année aux Origin et Carbone & Silicium.

 


Plus que deux… demain ce sont les albums jeunesse!

BD·Bilan·Manga

Bilan 2020, compte à rebours: les manga

Copie de Le Bilan 2019

Salut les lecteurs! J’espère que les fêtes se passent bien et que vous avez trouvé plein de BD formidables sous le sapin… Pas de C’est lundi cette semaine (on reprend la semaine prochaine sur un rythme plus classique) mais on continue les derniers top avec cette fois tout simplement les meilleurs albums dans les catégories BD, comics, jeunesse et dès aujourd’hui les manga.

Je lis peu de manga car je n’ai pas le temps pour des séries très longues et j’ai du mal à trouver des séries vraiment qualitatives dans la profusion de publications. Ayant grandi avec Akira et Shirow je trouve la plupart des manga que je lis inférieurs. Je commence à découvrir des auteurs majeurs grâce aux blogueurs spécialisés manga et à reprendre mon retard sur certaines séries majeures comme FullMetal alchemist

couv_384177  Principal point noir de ma bibliographie manga, je n’avais jamais lu Urasawa malgré énormément de commentaires élogieux sur cet auteur à la biblio qui comporte plusieurs classiques. Et en tombant sur sa dernière série je suis littéralement tombé sous le charme à la fois du personnage mais surtout du style qui me fait penser par sa simplicité et sa facilité à un certain Franquin… Asadora n’est à coup sur que le début et je compte bien reprendre mes bases en 2021 sur cet auteur.

Couverture de Ajin : Semi-Humain -14- Tome 14  Ça devient lassant mais à chaque nouveau tome d’Ajin c’est un fabuleux plaisir de BD totale que je place clairement au-dessus de tout ce que je peux lire en manga depuis plusieurs années. Tout simplement. Si vous n’avez pas encore débuté et si vous connaissez déjà Akira, lecture obligatoire!

couv_401907  Le cocorico annuel qui comme Ajin truste les tops du blog depuis quelques temps. Le seul défaut de cette série française c’est son rythme de parution… pourtant gage d’une qualité indéniable depuis le premier tome. Ce quatorzième tome se paye en outre le luxe d’être un des meilleurs de toute la série avec des poursuites incroyables, l’humour toujours aux petits oignons, un univers qui ne cesse de s’étendre et des dessins juste géniaux.

couv_404760  Excellente surprise de cette année que cette nouvelle série courte qui ne paye pas de mine mais réussit à installer une ambiance de polar noir avec cette histoire de chasse aux démons. Une intrigue pas révolutionnaire mais parfaitement tenue, efficace dans un emballage très original avec un aspect sombre qui renforce la densité de Demon Tune. A découvrir.

couv_401524  Boichi est un auteur compliqué tant il allie une maestria graphique monstrueuse et des scories narratives et thématiques parfois très gênantes. J’ai néanmoins choisi de le classer cette année pour marquer la conclusion d’une série SF parmi les plus ambitieuses de ces dernières années de par les thématiques abordées. Le pendant manga du Carbone et Cilicium de Bablet.

atelier-des-sorciers-1-pika  Autre découverte de cette année que ce best-seller des mangavores à la sensibilité très européenne. Une variation sur les écoles de sorciers qui adopte un aspect artisanal que l’on retrouve sur Servitude en BD et que je trouve magnifique.

  Collection incontournable que ces adaptations de Lovecraft en manga, toujours dans cet écrin magnifique. Vous pouvez prendre n’importe lequel des albums, ils sont tous excellents!


Et fort logiquement demain ce sont les comics de l’année!

BD·Bilan

Bilan 2020, compte à rebours: les dessins

Copie de Le Bilan 2019Le dessin c’est ce qui claque et transforme les albums en œuvres d’art. Certaines BD se dispensent même de dialogues et parfois de scénario (comme le Saccages de Frederik Peeters). En amoureux du dessin je privilégie les graphismes et cette sélection fait une faveur à des grands noms du dessin, qui ne donnent pas forcément un chef d’œuvre mais dont les planches se savourent longuement.

  • La sélection de Blondin:

couv_402806  Bourgier est au sommet de son art tout au long de cette saga majeure sur laquelle on savoure chaque case avec gourmandise. Jamais je dessin n’a autant glorifié l’artisanat et la texture depuis un certain François Bourgeon. Sublime!

couv_395816  Déjà cover-artiste réputé outre-atlantique, le croate Sejic livre avec Harleen des planches au découpage parfait, à la fois éclatantes de couleurs numériques et de compositions flamboyantes. L’écart habituel entre couvertures et intérieur disparaît totalement pour nous emmener dans l’odyssée tragique de la belle.

couv_401524  Difficile de ne pas citer un des plus prodigieux artistes orientaux avec la fin de sa série robotique dont certains visages et anatomies sont tout bonnement sidérants de précision.

atelier-des-sorciers-1-pikaRévélation graphique de cette année pour moi, le manga de Kamome Shiramaha rappelle l’age d’or des dessinateurs italiens dont la finesse des traits nous transporte pour des voyages magnifiques.

Couverture de Shi (Zidrou/Homs) -4- Victoria  Pour la conclusion du premier cycle Josep Homs continue de nous régaler avec un encrage et une colorisation superbes à l’aspect artisanal. Sans aucun doute une des principales révélations graphiques de ces dernières années.

  • La sélection de Dahaka:

  Le graphisme de Chaiko est clairement le point fort de cette série. Son excellent trait donne des personnages très expressifs et aux mouvements dynamiques, empruntant juste ce qu’il faut aux codes du manga. La mise en couleur est subtile et participe à la cohérence graphique de l’ensemble.

  L’artiste nous bluffe par la qualité de ses plans et de ses personnages, surprend par ses décors et met la cerise sur le gâteau grâce son encrage.


Lundi on part au Japon pour le meilleur manga de l’année!

BD·Bilan

Bilan 2020, compte à rebours: les scénarii

Copie de Le Bilan 2019

On entre dans le dur avec les meilleurs scénarios de l’année. Élément essentiel, privilégié par certains, secondaires pour d’autres. Personnellement je privilégie le graphisme mais un album ne peut être grand qu’avec un bon scénario. A l’inverse j’ai du mal à apprécier de très bons scénarios associés à de médiocres dessins… compliqué! Cette fournée vaut plus par ses atmosphères et ses personnages que par la sophistication des scénarii…

  • La sélection de Blondin:

Les 5 Terres -2-   Le blockbuster de l’année, ouvertement inspiré de la plus grande série TV de ces dix dernières années, j’ai nommé Game of Thrones, Les 5 Terres réussit excellemment à installer son mécanisme addictif à base de cliffhangers et de retournements permanents. On adore ça et c’est parti pour une trentaine de tomes à la parution très rapprochée…

couv_401899  Probablement un des albums les plus cité dans les top de cette année, la réflexion de Bablet sur l’Intelligence Artificielle, l’humanité à l’heure du post-humanisme et la collapsologie est si poussée qu’elle se paye une post-face d’Alain Damasio. Une œuvre monumentale et majeure de la SF.

couv_401078  Le bonbon feel-good de l’année servi par une narration à rebours qui est loin d’être un artifice. Lafebre se révèle un grand scénariste et nous offre une superbe histoire d’amour.

couv_395816  Harleen revient dans cette catégorie aussi grâce à un récit déstructuré qui porte magnifiquement l’itinérance de cette simple e brillante femme dans la folie du Joker et de l’amour. Variation sur la Belle et la bête qui nous emporte dans une incroyable alchimie de récit graphique.

  • La sélection de Dahaka:

couv_386345  Singulièrement bien écrit par King, en écho à l’album de Bablet, Vision questionne sur ce qu’est être humain. Passionnant.

  A l’ère de la toute-puissante information confrontée au péril de la Fake News, à l’heure des Deep Fakes et des algorithmes prédictifs, Mind MGMT vient apposer un filtre paralogique sur un questionnement quasi aporétique: où est la Vérité ? Peut-être le scénario de l’année par un grand scénariste!

  Etonnante uchronie traitant de l’histoire franco-algérienne, Le Dernier Atlas est une histoire haletante, redoutablement bien écrite, assurément un incontournable du moment !


Dimanche, ce sont les meilleurs dessins!

BD·Bilan·Manga

Bilan 2020, compte à rebours: l’édition

Copie de Le Bilan 2019Une des particularités de ce blog est de s’attacher à décrire et commenter le travail d’édition et de fabrication des albums. Car la BD est aussi un bel objet et, sans aller jusqu’aux tirages de tête, les éditeurs (et les auteurs!) ne font pas toujours le job jusqu’au bout. Une belle édition peut parfois très sérieusement réhausser la qualité d’une BD…

  • La sélection de Blondin:

couv_395816 Les éditeurs de comics habillent souvent très bien leurs parutions mais j’ai rarement vu un album aussi complet, qui nous gâte autant en cahier graphique qu’un travail préparatoire. Magnifique.

couv_405165 A chaque album des Ogres-dieux (et de la collection Métamorphoses en général…) on est ébahi par un si bel objet.

couv_403282 Même chose avec la collection Lovecraft chez Ki-oon et sa couverture cuir dont on ne se lasse pas…

couv_389539 Magnifique contenu chez un éditeur qui soigne toujours ses ouvrages.

  • La sélection de Dahaka:

Une couvertures aux textures travaillées et soignées. 

 



Fin du septième round, à samedi pour les scénarii de l’année!

A propos...·Bilan

Le bilan du mois #21 novembre 2020

Le Bilan

Salut à tous !

C’est le temps du bilan avec un mois sacrément riche, tant en lectures qu’en évolutions du blog. Malgré la profusion de BD à lire et les reports dus au COVID qui ont un peu chamboulé les billets, j’ai lancé une petite enquête pour connaître vos pratiques de ce blog et adapter éventuellement notre organisation. C’est épinglé en début de blog et les réponses restent ouvertes en continu, vous pouvez donc toujours aller donner vos réponses! Par ailleurs j’ai ouvert sur la plateforme participative de Médiapart la première édition BD du journal. Pour le moment j’y colle des billets de BD documentaire publiés sur l’Etagère mais il est probable que dans le futur y apparaissent des billets originaux. Si vous souhaitez participer n’hésitez pas à me contacter via le lien mail en bas de cet article.

  • CaptureConcernant l’enquête, première bonne nouvelle, le blog plait globalement comme il est, dans sa grande variété de BD chroniquées et c’est une sacrée satisfaction qui fait mentir mon impression de cloisonnement très étanche entre les lectorats BD/Comics/Manga. Il y a bien des communautés (que j’observe via les stat) mais les lecteurs qui ont répondu sont majoritairement des lecteurs occasionnels des trois genres. Tant mieux! La plupart des répondants viennent chaque semaine, voir chaque jour et déroulent la zone centrale sans passer par les menus. Un bon tiers de blogueurs parmi les répondants (guère surprenant), et cela nous fait très plaisir que vous nous fassiez confiance dans notre neutralité sur les nombreuses critiques de Service presse. Rester sincères n’est pas toujours simples tant on reconnaît le boulot des auteurs de BD, même sur des albums perçus comme ratés. Mais on a aussi conscience de notre responsabilité de défricheurs et dans nos suggestions de lecture auprès de vous (vous êtes 80% à suivre nos conseils 🙂 ). Le blog vous convient plutôt comme il est, notamment sur une notation jugée pertinente, même si un petit travail d’habillage et de mise en forme ne serait pas de refus. Je vais y travailler… Vous êtes des lecteurs éthiques puisque vous achetez en majorité vos albums en librairie (c’est bien!) et lisez pour une grosse moitié autant indistinctement BD, comics et manga. Les critiques jeunesse et documentaire vous intéressent (ouf!), ça tombe bien, on aime beaucoup ça… Bref, on est ravi de voir que le blog vous plait… même si la proportion de répondants assez faible m’interrogent sur l’avis de ceux qui apprécient moins notre organisation. Du coup, lecteurs mécontents, répondez, ça nous intéresse aussi beaucoup!
  • Niveau stat on passe encore un cap avec un possible effet exponentiel puisque pour la première fois depuis la création de l’Etagère on enchaîne trois mois de hausse successifs passant du dernier record de septembre à 2700, à 3400 en octobre et ce mois-ci 4000 vues, ce qui fait tout de même 800 visiteurs de plus en trois mois et tout simplement un doublement des stat par rapport à novembre 2019! Tout ceci nous amène tranquillement à 30.000 vues annuelles. Merci beaucoup pour votre intérêt! 
  • Les RS sont assez stables avec un mois Twitter très classique, un Facebook en autogestion et un Insta qui continue sa progression mais que j’ai totalement abandonné sur ce mois de Jury BDGEST. Je vais m’y remettre en décembre avec une formule à trouver pour les top thématiques qui vont égrener comme l’an dernier ce dernier mois de l’année.

Les billets les plus vus du mois:

Mois étonnant sur les vues puisque nous avons eu un pic sur YIU, vieux billet d’une série que j’aime bien et dont un lien posté sur un forum polonais a amené un gros afflux de lecteurs… pas forcément un public fidèle mais c’est rigolo comme constat! Le Che, album pour lequel peu de com’ éditeur a été faite, vous a beaucoup intéressé puisqu’il arrive directement dans le top de l’année… Sinon on est plutôt dans du blockbuster attendu et toujours un gros effet stat sur les séries manga. Enfin le billet webcomic sur Illyn apporte toujours autant de vues, ce qui est très sympa pour ce format particulier et montre l’importance des projets web. Cette rubrique risque d’ailleurs de monter en gamme dès l’an prochain… Vous pouvez comme d’habitude cliquer sur les vignettes pour aller vers l’article.

couv_404491 vinlandsaga2_04042009_105803 couv_372090

couv_403185  couv_99935 couv_386164

EL504o9X0AAwT8l (1).jpg

  • East & West: 10 billets également répartis entre comics et manga!
  • BD: 10 billets
  • BD Docu: 2 billet
  • Trouvailles: 1 billets.
  • Jeunesse: 3 billets.

La répartition des billets par rubriques est stable, tant mieux par-ce que ça a été assez chaotique pour organiser tout ça avec la foule de nouveautés, les très nombreuses lectures du Jury et les SP qui arrivent pas forcément dans l’ordre prévu… Pour les top de l’année j’aimerais vous proposer un vote sur notre sélection… je ne sais pas si c’est mur pour se lancer dans un tel projet qui implique une participation (et je ne veux pas nous voir plus gros que le boeuf…). On verra une fois le calme revenu dans les lectures. Comme toujours c’est l’aspect participatif qui est le plus compliqué à mettre en œuvre mais progressivement ça arrive, je n’ai pas d’inquiétude.

J’espère que ces infos back-office vous auront intéressés. N’hésitez pas à poser des questions en commentaires ou par mail et me faire part de vos suggestions sur l’évolution du blog, ce qui vous plaît ou pas. A très vite pour les billets du mois de décembre!