*****·BD·La trouvaille du vendredi

Kamarades – intégrale.

BD de Benoit Abtey, JB Dusséaux et Mayalen Goust
Rue de sèvres (2015-2017), série trois tomes., 162p.

bsic journalismMerci à Rue de Sèvres pour leur confiance.

L’édition intégrale a pour seul intérêt l’économie substantielle puisqu’il s’agit d’une version brochée compacte (les trois albums originaux étaient dans un format BD classique avec couverture cartonnée et grand format) qui permet d’avoir dans sa bibliothèque cette très belle série pour 18€seulement au lieu de 40 pour l’édition classique. Rien n’interdit à l’éditeur de proposer ultérieurement une belle édition que le thème et l’art de Mayalen Goust mériteraient et l’on a vu sur la série phare d’Alex Alice combien Rue de sèvres savait soigner ses éditions. Cette édition reprend donc la jolie maquette « soviétique » avec couverture à rabats comportant une courte bio des auteurs et leur biblio chez Rue de sèvres.

couv_397457

1917, embourbé dans la première Guerre mondiale, l’empire russe vacille. Monarchie parlementaire depuis peu, les troubles instillés par les bolchéviks amènent le tsar Nicolas II devant ses responsabilités. Lorsque sa fille préférée Anastasia tombe amoureuse d’un simple soldat l’engrenage infernal se mets en marche, qui verra la fin de l’Empire et des Romanov. Vous connaissez peut-être l’histoire officielle. Voici la véritable tragédie…

Résultat de recherche d'images pour "kamarades goust"Très belle découverte que cette trilogie qui allie romanesque, Histoire et un graphisme à la fois très artistique et totalement adapté au propos. Pour sa seconde BD, la dessinatrice remarquée sur l’adaptation BD du succès ado Les Colombes du roi soleil se fond dans l’époque et l’atmosphère totalement romantique voulue par les scénaristes, des auteurs de théâtre et de cinéma. Dans un style léger tout en courbes et aplats de couleurs franches qui rappelle Olivier Pont ou Marc-Antoine Boidin, elle offre au regard les paysages de l’hiver de la Russie de 1917. Alliant des textures précises et décors rigoureux avec des personnages esquissés sans encrage, on reconnaît le style des livres jeunesse, très libres graphiquement. Mayalen Goust sait pourtant garder une bonne lisibilité même dans les séquences d’action et alterne une très grande variété de découpages, des pleines pages (voir doubles pages à la coupe), dessins qui sortent de leur cadre et une multitude de cadrages qui rendent la lecture hautement dynamique.

Et cela est nécessaire car les scénaristes nous convient dans la grande aventure des films de David Lean, Docteur Jivago et les romans russes. On entend les violons et la Balalaïka résonner sur fonds de canons. Le sang est rouge et nimbe la neige éclatante dans des tableaux comme peints au couteau. Le récit épique en diable voit intervenir directement des personnages historiques avec l’ambition de raconter la vraie histoire (fictive!) de la fin des Romanov. Résultat de recherche d'images pour "kamarades goust"Se calant dans un cadre historique solide, les auteurs nous racontent comment le jeune Staline, ami du soldat Volodia, va enlever Anastatia et contraindre le Tsar à abdiquer. Ce n’est que le début d’un mélange entre fiction et réalité historique, profitant d’une grand opacité de sources sur l’époque qui rend l’Histoire officielle relativement fragile et sujette à des manipulations scénaristiques passionnantes en mode « et si… ». Ainsi l’intrigue de Kamarades prends vite le large avec la véracité en assumant sa dimension de fiction tout en rappelant les personnages et évènements pour brouiller la ligne entre réalité et fiction, avec grand talent.

Si l’amour passionné entre Anastasia et Volodia reste au cœur de l’histoire, le troisième larron, Staline, méchant particulièrement charismatique, tient les rênes du drame en pourchassant sans relâche le couple et les Romanov. La figure du héros pur dérangeant pour le Régime est incarné par Volodia dont la blancheur des cheveux réponds à ceux, rouges vifs de la princesse. Traitant un grand nombre de sujets, en partant des problématiques classiques des périodes révolutionnaires (la trahison, la Raison d’Etat), les auteurs nous font parcourir une époque troublée, entre deux mondes, avec la permanence du cynisme et de l’idéologie d’Etat supérieure aux hommes. Ce couple dans la guerre ne devrait pas exister et pourtant il passe entre les balles…

Superbe saga au graphisme planant, Kamarades allie comme rarement un art libre et un récit romantique aux personnages passionnants, entre fiction et réalité. Une très belle lecture pour les soirées d’hiver au coin du feu.

note-calvin1note-calvin1note-calvin1note-calvin1note-calvin1

3 commentaires sur “Kamarades – intégrale.

  1. Je suis fan des planches et il y a l’air d’avoir un sacré souffle dramatique dans cette histoire. Je le note d’y jeter un œil dès que ma librairie sera rouverte ><
    Juste une question : c'est une réédition qui vient d'avoir lieu ou qui date un peu ?

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s