***·BD·Jeunesse·Nouveau !

Mickey et la terre des anciens

Jeunesse

BD de Denis-Pierre Filipi, Silvio Camboni et Samuel Spano.
Glénat (2020), 65p.,, one-shot.

Comme tous les albums de la collection l’édition est superbe, avec dos toilé, vernis sélectif et superbe maquette. Une double page en fin d’album présente des essais de couverture et l’intérieur de couverture reprend une galerie de personnages de l’album, à la sauce Tintin. Bien entendu avec un tel graphisme on aurait aimé un cahier final plus fourni mais en l’état on en a franchement pour son argent avec ce très bel ouvrage dans sa bibliothèque.

couv_401542

Depuis la disparition de Dingo dans le grand vortex Mickey est hanté par des cauchemars. Dans l’archipel flottant les sbires du seigneur fantôme harcèlent de plus en plus les amis du maître cordier dont le talent sert à rattacher les lopins les uns aux autres. Lorsque la Guilde de Pat Hibulaire lui demande de les aider à renverser le tyran, Mickey doit faire un choix…

Mickey & la terre des anciens: tremblement de terre et d'air dans un monde  de Disney marié au Seigneur des Anneaux – Branchés CultureIl y a des collections très inégales comme celle de Conan le cimmerien, où le talent des auteurs ne suffit pas toujours à sublimer un texte d’origine parfois pauvre. Et puis il y a Mickey dont la collection originale Glénat en est déjà à son douzième tome (plus quatre hors-série) et qui, avec un cahier des charges finalement assez bref laisse libre court à l’imagination des auteurs, aussi diverse que peut l’être l’univers de Mickey. Déjà à l’origine d’un Océan perdu steampunk à la narration ambitieuse et surprenante, Filipi et Camboni remettent le couvert avec ce superbe nouvel album où l’on retrouve les codes déjà installés précédemment: un récit non linéaire qui perturbera cette fois moins les plus jeunes lecteurs, une disparition et surtout la création d’un monde neuf. La première qualité de l’album (outre donc les dessins et surtout les sublimes couleurs!) est donc ce monde aérien, cet archipel de terres éclatées parcourues par des courants qui parfois propulsent avec danger des blocs « dérivants » pouvant percuter d’autres blocs ou des voyageurs à dos d’oiseaux. Le découpage fait la part belle à ces paysages fantastiques à force de doubles pages magiques agrémentées de cases insérées, proposant une aération qui fait ressentir cet espace panoramique.

Si l’intrigue suit le schéma Disney avec un retors Pat Hibulaire, une menace manichéenne comme il faut et des amis à sauver, il faut noter l’importance, une fois n’est pas coutume, de Minnie, dont l’omniprésent courage à aller récolter des indices archéologiques sur les dérivants laisse le héros assez apathique et passif. Un peu comme chez Valérian, ce sont les amis qui dénouent l’intrigue et Mickey fait office d’avatar pour lecteur propulsé dans cette aventure. Le worldbuilding est ainsi parfaitement attendu et réussi et l’on peut se demander comme souvent pourquoi l’on a encore cherché à se caler sur un cadre contraint alors que n’importes quels personnages auraient tout à fait pu animer cette histoire…Mickey & la terre des anciens: tremblement de terre et d'air dans un monde  de Disney marié au Seigneur des Anneaux – Branchés Culture

On ressent ainsi par moment l’envie de plus, de développer un peu plus ce gros album avec cette idée de guide de résistants à l’oppresseur que l’on voit finalement assez peu si ce n’est dans leur cité-pirate au design là aussi magnifique à défaut d’être tout à fait originale. Il y avait de quoi, avec ces hiéroglyphes dont on nous dit assez peu et cette conclusion très brève sur la fameuse Terre des anciens. On termine ainsi ce magnifique objet un peu frustré en tant que lecteur adulte (mais l’album nous est-il destiné?…) mais conquis par le voyage promis au pays des terres flottantes, les yeux plein d’étoiles… comme un enfant devant un Disney.

7 commentaires sur “Mickey et la terre des anciens

  1. L’Océan perdu avait été une claque visuelle et je ne doute pas que ce nouvel album renouvèle l’exploit de scotcher les lecteurs devant la beauté de ses graphismes.
    J’aime beaucoup l’idée d’une Minnie active dans le recherche d’indices 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s