***·****·Manga·Nouveau !·Rapidos·Service Presse

Manga en vrac #11: Dr. Stone 15 – Byakuya – Le renard et le petit Tanuki 2

esat-west

  • Dr. Stone #15 (Inagaki/Boichi – Glénat) – 2021, 15/20 tomes parus.

bsic journalismMerci aux éditions Glénat pour leur confiance.

dr_stone_15_glenatOn s’approche de la conclusion de la guerre de la pétrification avec une accélération conséquente du rythme et de l’action. Tant mieux! Les protagonistes sont maintenant connus et totalement machiavéliques. Le plan de Senku et ses amis pour récupérer l’artefact pétrificateur est en place et les opérations sont lancées contre le royaume pétrificateur dont le chef usurpateur est loin d’avoir dit son dernier mot, jamais à court de traquenards contre ses adversaires ou ses propres soldats. On va donc avoir notre lot de rebondissements dans une narration plus linéaire qu’à l’habitude et qui se lit ainsi très facilement. Ce quinzième tome est un des meilleurs depuis le début de la série en proposant une grosse séquence action dans ce manga scientifique. On savoure toujours autant les sublimes dessins d’une générosité folle de Boichi qui semble se régaler comme jamais à dessiner les aventures de Senku. Avec des hauts et des bas, cette série continue son bonhomme de chemin avec une qualité indéniable et une habitude de lecteur proche de Dragon ball qui nous fait dire qu’on pourrait encore y être dans trente tomes sans déplaisir!

note-calvin1note-calvin1note-calvin1note-calvin1


  • Byakuya (Boichi – Glénat) – 2021, one-shot.

dr-stone-reboot-byakuya-glenat

Etonnant album entièrement réalisé par Boichi (dont l’appétence pour la technologie est indéniable depuis Origin) avec l’appui d’uns conseillère scientifique ayant séjourné sur la station spatiale internationale. Cela pour dire que la recherche de véracité scientifique, malgré le scénario totalement théorique, est de mise dans ce one-shot préquel à Dr. Stone: après un gros tiers d’album présentant Byakuya (le père de Senku) et l’équipage de l’ISS découvrir la pétrification et préparant leur retour sur Terre, on nous laisse en compagnie du petit robot conçu par le japonais et qui va passer plusieurs millénaires à maintenir l’ISS en état en attendant le retour de son maître. Si la première partie est assez ennuyeuse, le reste du volume reprend le schéma narratif de Dr. Stone pour nous expliquer comment on bricole une station spatiale en récupérant des matériaux dans l’espace avec un élément déterminant: le temps devant soi. On prend ainsi plaisir à imaginer les possibilités infinies pour une intelligence artificielle de bâtir des outils, vaisseaux bricolés, source d’énergie etc, avec un petit côté Apollo 13 dans le bricolage spatial. Avec des dessins toujours aussi qualitatifs et un final qui ouvre des perspectives assez sidérantes pour la conclusion de Dr. Stone, on prend grand plaisir à cette lecture découplée de la série principale et l’on apprécie le talent de l’auteur pour tisser sans cesse des liens entre toutes ses œuvres.

note-calvin1note-calvin1note-calvin1note-calvin1


  • Le renard et le petit Tanuki #2 (Tagawa/Ki-oon) – 2021, 2/4 tomes parus.

renard-tanuki-2-ki-oon

Déjà un second volume pour ce petit Tanuki et son grognon compagnon. Dans ce tome on va faire la connaissance des multiples déesses de la nature qui protègent des coins spécifiques avec l’aide de métamorphes. Cela va nous permettre de rencontrer différents animaux et donner lieu à de courts combats au milieu desquels la naïveté désarmante du Tanuki mets fin à toutes les tensions… Plus progressif mais tout aussi erratique dans les changements de scènes du fait des transformations des personnages, j’avoue que je m’y suis un peu perdu… Heureusement l’intrigue est simple et les dessins toujours aussi sympa, avec un aspect animalier-Disney encore plus prononcé. Il est indéniable que l’autrice maîtrise ses expressions canines avec humour, comme ce chien qui reste langue pendante face à ses potes loups bien sérieux! On commence à voir l’évolution de l’histoire vers une succession de missions positives qui doivent amener le renard vers la rédemption. Pour cela le duo va commencer à se métamorphoser en humains et se mêler des affaires des deux-jambes, parmi lesquels un lycéen passionné par les légendes traditionnelles qui risque bien de croiser la route des deux métamorphes… Bien plus court que le précédent, ce tome comprend un ajout de trente-quatre pages d’historiettes de l’autrice publiées sur les réseaux sociaux. On continue donc avec plaisir cette jolie histoire simple qui paraît idéale pour une lecture partagée parent-enfant.

note-calvin1note-calvin1note-calvin1

6 commentaires sur “Manga en vrac #11: Dr. Stone 15 – Byakuya – Le renard et le petit Tanuki 2

    1. On voit pas trop où ca va finir mais si j’ai ete un peu reticent sur quelques tomes tres shonen et « tiqués » desormais j’attend avec immatience le prochai. Et les fils de crossover que boichi tisse entre tous ses manga me fascinent…

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s