BD·C'est lundi...·Manga

C’est lundi, que lisez-vous? #95

septembre 2019

Ce rendez-vous a été initié par Galléane et son principe est de répondre aux trois questions:

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?
 
Cliquez sur les vignettes pour aller sur la critique quand il y en a une.
 

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?

couv_345029couv_356642couv_372107

couv_377354couv_386902Couverture de Thorgal -10- Le pays Qâ

https://www.unidivers.fr/wp-content/uploads/2020/01/2782788_image_82191072_2186541884988001_6089612684779585536_n.jpgcouv_303869

2. Que suis-je en train de lire en ce moment?

couv_385597Couverture de Le quatrième pouvoir -INT- Intégrale

3. Que vais-je lire ensuite ?

Couverture de Jakob Kayne -2- Le maître de l'oubliCouverture de Wonder Woman/Batman : La Chute de Tír na NógCouverture de Thorgal -11- Les yeux de Tanatloc

Couverture de Thorgal -12- La cité du dieu perduCouverture de Thorgal -13- Entre terre et lumièreCouverture de Jormungand -1- Tome 1

Avec le ralentissement des actu j’ai enfin réussi à enchaîner la série cyberpunk Ex-Arm, héritière directe de Ghost in the Shell et c’est de plus en plus bon malgré un retard à l’allumage. Je rattrape également le retard sur le dernier Blake et Mortimer (bof-bof…) et ai commencé le pavé documentaire du très bon dessinateur de Arale. Je constate que mes plans de lecture sont respectés et que la PAL descend. Ça ne permet toujours pas de se mettre à des vieilles séries (hormis Thorgal que je relis tranquilou avec ma fille… et c’est toujours aussi bon, ne serait-ce que cette sublime couverture de Rosinski sur le Pays Qâ!!!).

Pour la suite je vais continuer le cycle du paye Qâ avec ma fille (toujours génial de faire découvrir des saga aussi intenses…) avec probablement un billet qui suivra. La Chute de Tir na nog m’avait pas mal accroché graphiquement à sa sortie, il est temps de s’y mettre et pour finir je dois commencer la série Jormungand gentiment envoyée par mon nouveau partenaire Meian. Avec le pavé documentaire La bombe j’ai entamé en dernière minute l’intégrale du Quatrième pouvoir de Gimenez, magnifique auteur qui nous a quitté des suites du virus. Toujours dommage d’attendre la mort d’un auteur pour en parler mais il faudra que je fasse un billet sur cette intégrale voir un plus général sur l’auteur. Après il faudra que je me relise enfin Le Lama blanc


Rappel des billets de la semaine dernière:

  • Mardi:

Beaucoup de post-apo en ce moment sur le blog (symptôme d’une époque?). Dahaka a commencé la semaine avec le premier tome d’une série ambitieuse…

couv_382245

 

  • Mercredi:

Série majeure qui termine son premier cycle sous les dessins toujours somptueux de Josep Homs!

couv_383083

 

  • Jeudi:

Ankama propose décidément plein de petites séries très originales dont Bots, histoire de robots…

couv_381512

 

  • Vendredi:

Fournée de BD en retard…

 

 

 

  • Samedi:

On continue les séries manga en cours avec le cyberpunk Ex-Arm et LastMan.

couv_326423

  • Dimanche:

Changement de mois dit passage obligé par un bilan…

Le Bilan


 

Et vous? qu’avez-vous découvert? Vos coups de cœur et trouvailles, ça m’intéresse!

**·***·****·Comics·East & West·Manga·Numérique·Rapidos

Sushi & Baggles #31

esat-west

 


  • Lastman #2 (Balak, Vivès, Sanlaville/Casterman) – 2013, série finie en 12 volumes.

mediathequecouv_191184J’apprécie l’envie d’avancer rapidement dans cette série à lecture rapide. Ce tome voit la conclusion du tournoi entamé sur le premier volume et le développement du background de Richard et de sa relation avec le gamin et sa mère. L’univers est toujours surprenant, entre Moyen-Age et contemporain, sans que l’on sache si l’on est dans un monde post-apo ou non. Certainement que les auteurs vont profiter de la fin de ce premier arc pour construire leur univers et un antagonisme qui reste léger pour l’instant, hormis le fameux Lord Ignacio et son champion Cristo Canyon. Que ce soit sur les combats ou non le sens du cadrage et de l’action sont redoutables et confirment le talent de Michael Sanlaville pour transposer le dynamisme de l’Animation en BD.

note-calvin1note-calvin1note-calvin1

Achetez le sur Decitre, librairie en ligne, achat et vente livres


  • Ex-Arm #7 (Hi-rock/Shin-Ya Komi/Delcourt) – 2018

couv_326423Décidément cette série aux graphismes toujours impériaux fait les montagnes russes avec une vraie difficulté à maintenir une tension dramatique (sans doute du fait d’une intrigue générale assez légère…). Ce volume n’est pas mauvais en soi mais on sent l’aspect Ecchi gratuit (euphémisme?) prendre le dessus. C’est dommage car on commence par la fin du combat entamé au volume précédent et qui, comme toutes les bastons depuis le début est très bien tourné. Ça reste du corps à corps mais le dessinateur propose ce qui se fait de mieux en Manga en matière de cadrages et de dynamisme. Très vite on retombe ensuite dans de longues explications sur les relations entre les différentes mafia et sur le mystérieux « faucon du désert ». Depuis le début de l’arc on a bien compris que tout le monde possédait une Ex-arm et que la baston finale s’annonçait impressionnante. Le volume est donc un (nouvel) intermède permettant de voir Alma nue et les contre-plongées lourdingues sur les jolis arrières trains des demoiselles. On lit rapidos et on attend la suite…

note-calvin1note-calvin1

Achetez le sur Decitre, librairie en ligne, achat et vente livres


  • Ex-Arm #8 (Hi-rock/Shin-Ya Komi/Delcourt) – 2018

couv_345029On finira par s’y faire, dans cette série après un album passable vient toujours un autre excellent. Ce huitième volume des aventures de Minami et Alma l’androïde marquent une entrée dans l’action: les familles mafieuses se lancent dans une chasse sanglante dont il ne doit ressortir qu’une poignée d’enchérisseurs pour la vente des Ex-arm. De nombreux manipulateurs dans l’ombre surgissent et on a droit à de magnifiques combats dont les dessins font toujours autant baver, tant par la qualité du design que par la technique des dessins, jusqu’à la finesse des textures. Encore une fois, Ex-Arm est un manga très grand luxe! Comme l’histoire se développe (notamment des révélations sur le mystérieux roi du désert et ses liens avec Minami avant un combat dans le noir particulièrement tendu) on a moins de vues Ecchi et une intrigue plus linéaire ce qui fait du bien. Restent quelques ellipses brutales comme depuis le début mais cela reste un détail. Ce tome est pour moi le meilleur depuis le début et parvient à véritablement nous happer vers la suite. En espérant que cette tension se maintienne jusqu’au bout!

note-calvin1note-calvin1note-calvin1note-calvin1

Achetez le sur Decitre, librairie en ligne, achat et vente livres

BD·C'est lundi...·Manga

C’est lundi, que lisez-vous? #94

septembre 2019

Ce rendez-vous a été initié par Galléane et son principe est de répondre aux trois questions:

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?
 
Cliquez sur les vignettes pour aller sur la critique quand il y en a une.
 

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?

couv_377306couv_383083Couverture de Seuls -10- La machine à Démourir

Couverture de LastMan -2- Tome 2couv_326423couv_374565

2. Que suis-je en train de lire en ce moment?

couv_377354-1

3. Que vais-je lire ensuite ?

couv_356642couv_372107Couverture de Centaures (Sumiyoshi) -4- Tome 4

La semaine spéciale vous a bien plu! Je ne sais pas si c’est dû aux albums choisis ou sur le principe thématique (n’hésitez pas à me le dire en commentaire!) mais ça donne envie de prolonger. On avais déjà fait la même chose sur les collections Grindhouse de Glénat et H1 des Humanos avec Dahaka et je pense qu’on va essayer de se coordonner pour en faire d’autres.

Sinon je profite du confinement pour descendre la PAL avec grand plaisir! Le dernier tome du cycle 1 de Shi confirme que cette série est décidément très grande et à part, idem pour Harmony, baisse de régime en revanche sur le cycle 3 de Seuls… Je me mets enfin au dernier Blake et Mortimer qui peine pas mal et rappelle les difficultés de Shakespear et snsuite je compte terminer Ex-Arm et avancer sur les séries manga en cours chez Iznéo notamment l’excellent Centaures.


Rappel des billets de la semaine dernière:

  • Mardi:

Pour cette semaine dédiés à la bande à Vivès on a commencé par un bon gros délire sous acide de l’auteur de San Antonio.

couv_161657

 

  • Mercredi:

Troisième (et dernier?) tome de la saga des Ogres-dieux.

couv_348065

 

  • Jeudi:

Visionnage sympatoche en mode WTF de ce Batman au pays des Shogun…

4648085

 

  • Vendredi:

Retour des Trouvailles avec ce premier album de Merwan.

couv_84922-1

  • Samedi:

Fournée manga avec notamment le premier LastMan qui clôt cette semaine spéciale.

couv_183304

  • Dimanche:

Retour des documentaires (ça faisait longtemps!) avec le grand public et très graphique album de Pécau et Blanchard sur l’histoire d’un Or noir qui a déterminé notre civilisation moderne…

couv_386603


 

Et vous? qu’avez-vous découvert? Vos coups de cœur et trouvailles, ça m’intéresse!

***·****·Comics·East & West·Manga·Numérique·Rapidos·Rétro

Sushi & Baggles #30

esat-west

Des trouvailles comics et Manga assez rafraîchissantes cette semaine, avec trois séries que je vais continuer avec plus ou moins d’envie mais sans se forcer non plus…


  • Magical girl Holy shit! #2 (Souryu/Akata) – 2018, série en cours (7 vol Jap/6 vol fr)..

badge numeriquecouv_348205En introduction de ce second volume nous avons droit à un résumé de l’histoire et des protagonistes. Pour un manga de ce genre (à consommation rapide) c’est bien vu. Le premier tome présentait une entrée en matière rapide et très axée action. L’auteur de Magical Girl Holy shit prends ici le temps de se poser un peu en introduisant des nouveaux personnages, dont une journaliste qui permet d’élargir un peu l’univers et de démarrer un erzats de scénario. Après la méga baston entre « gros nichons » et l’héroïne, le manga nous place quelques backgrounds sur cet alter-ego qui attire pour l’instant toute l’attention de Kayo. Mine de rien Souryu arrive à garder un équilibre pas évident entre déconnade pas trop redondantes, troisième degré et action graphique plutôt agréable. Un poil plus sage que le précédent, cet opus fait le job suffisamment bien pour remettre une pièce dans la machine et nous emmener vers un troisième…

note-calvin1note-calvin1note-calvin1

Achetez le sur Decitre, librairie en ligne, achat et vente livres


  • Centaures #3 (Sumiyoshi/Glénat) – 2018, 4 vol parus, série en cours.

couv_374700

badge numeriqueLes deux premiers volumes de cette étonnante et magnifique série m’avaient franchement emballé et la surprise de la chute sonnait comme un KO. Et pour cause, ces volumes formaient une sorte de prologue. Ici commence l’histoire des enfants centaures survivant de la terrible attaque des humains que nous avons vécu. Le ton est désormais beaucoup moins dur, comme le dessin, plus fin, moins estampes mais toujours aussi beau. Les quelques plans de nature en début d’ouvrage sont tout bonnement somptueux. Le monde en guerre que nous avons laissé a donné place quelques années plus tard à une étonnante cohabitation entre centaures et humains, que vont découvrir le fils de Matsukaze et celui de Kohibari. Si la tension a donc franchement baissé, malgré la peur permanente de ce que les centaures peuvent découvrir, l’auteur peut désormais s’atteler à imaginer à quoi peut ressembler une société japonaise civilisée habitée par des centaures. Il y a plein de bonnes idées de background et l’atmosphère de danger permanent instillée dans les deux premiers volumes infuse toujours chez le lecteur en créant une envie de connaître le destin de ces personnages. Les quelques effets brouillons des débuts ont presque disparu pour donner place à un manga très maîtrisé qui s’impose comme une valeur sure.

note-calvin1note-calvin1note-calvin1

Achetez le sur Decitre, librairie en ligne, achat et vente livres


  • Lastman #1 (Balak, Vivès, Sanlaville/Casterman) – 2012), série finie en 12 volumes.

mediathequecouv_183304On entend parler de Lastman depuis longtemps, avec un très bon buzz public. Le format me plait bien mais je reconnais que le style de la bande des Vivès/Sanlaville/Merwan/Gatignol, totalement issue de l’animation, me laisse parfois dubitatif. Pour quelqu’un qui aime les encrages précis d’un Toulhoat ou d’un Immonen, ce style épuré, à la fois très maîtrisé techniquement et déformé est perturbant. Le plaisir de lecture des Ogres-dieux ou de Mécanique celeste (mais surtout la sortie du dernier tome cette année!) m’a poussé à me lancer enfin. Du coup on a affaire à un classique tournoi d’arts-martiaux dans un univers composite rehaussé de magie. Le volume introduit un jeune garçon frêle désirant pratiquer les arts martiaux, le mystérieux et très charismatique Richard Aldana, redoutable combattant aussi fruste que déterminé et la jeune maman, une bombe qui attire l’attention et le désir. Le scénario est très fluide, intéressant en proposant un univers déjà riche de mystères et de méchants futurs. Beaucoup repose sur le disruptif Aldana en mode « faux connard » et le contraste avec le gamin attachant. Les dessins ont l’avantage de leurs défauts, pas très beaux mais terriblement efficaces par leur énergie et leur mouvement. On sent l’envie de mettre sur papier un dessin animé et il n’est pas étonnant que la série ait donné lieu à une version animée préquelle (qui m’intéresse pas mal du coup!) dont la première saison (11 minutes par épisode)  est disponible sur Netflix et la seconde le sera en 2021 sur le web de FranceTV. Cette série commence donc très bien, à la fois drôle, dynamique et mystérieuse. Je continue…

note-calvin1note-calvin1note-calvin1note-calvin1

Achetez le sur Decitre, librairie en ligne, achat et vente livres

BD·C'est lundi...·Comics·Manga

C’est lundi, que lisez-vous? #93

septembre 2019

Ce rendez-vous a été initié par Galléane et son principe est de répondre aux trois questions:

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?
 
Cliquez sur les vignettes pour aller sur la critique quand il y en a une.
 

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?

couv_386004couv_348065couv_386603

couv_372707couv_372708couv_378395

2. Que suis-je en train de lire en ce moment?

couv_386902

3. Que vais-je lire ensuite ?

couv_377354couv_385597couv_377306

Sacrée semaine que nous avons vécu avec ce confinement qui change nos habitudes… mais permet de lire beaucoup plus aussi! Sans librairies pour le moment, je vous invite vraiment à résister aux sirènes d’Amazon qui n’a vraiment pas besoin de profiter du malheur des boutiques fermées pour gonfler son chiffre d’affaire. Si vous n’avez pas de PAL fournie à éliminer profitez du temps pour relire vos meilleurs albums (suis-je le seul à ne pas arriver à le faire???) ou pour découvrir les webcomics et la lecture chez Izneo dont le dynamisme pour proposer des tarifs très attractifs et un catalogue quasi-exhaustif force le respect. Et si c’est plus fort que vous il y a toujours Decitre qui fait des franco de port pour le moment et reste malgré sa taille une vraie librairie.

De mon côté je vais temporiser sur les nouveautés récentes que vous ne pourrez pas lire avant un moment pour parler d’albums plus anciens, de trouvailles ou d’auteurs que j’aime. On va mettre sous les articles des liens vers les versions Iznéo si vous ne voulez pas attendre le retour au papier. Et comme d’habitude donnez vos avis, trouvailles et envies… et prenez soin de vous et restez à la maison!


Rappel des billets de la semaine dernière:

  • Mardi:

Le revival 80’s est à la mode et Dahakaa déniché une sorte de Goonies féminin au toujours très bon catalogue de Kinaye.

  • Mercredi:

De l’huile, des bikeuses énervées, du rock de killer et une course automobile féroce pour ce carton en intégrale chez Rue de sèvres!

streamliner_integrale

  • Jeudi:

Dahaka a chaussé sa peau d’ours et sa hache pour aller chasser l’alien avec les Vikings de Spider King et il s’est bien amusé!

couv_384948

  • Vendredi:

J’avais beaucoup aimé le premier tome de cette nouvelle (courte) série SF et la suite est toujours aussi intelligente…

couv_372127

  • Samedi:

La blogosphère a récemment buzzé sur cette nouvelle série manga que j’ai testé.

 

 

 

  • Dimanche:

Kinaye, l’éditeur de comics jeunesse continue son rythme de parution aussi élevé et nous propose cette histoire d’invasion zombie au japon médieval.

 

couv_385781


Et vous? qu’avez-vous découvert? Vos coups de cœur et trouvailles, ça m’intéresse!

***·East & West·Manga·Nouveau !·Service Presse

Les 7 ninja d’Efu #1-3

esat-west

Manga de Takayuki Yamaguchi,
Meian (2019-), 190 p./tome, 4 tomes parus en VF (8 en VO).

bsic journalismMerci aux éditions Meian pour cette découverte.

L’édition est magnifique avec de superbes couvertures sur chaque tome, qui attirent vraiment l’œil et donnent envie de plonger dans cet univers barbare et sensuel. La jaquette comporte un effet brillant sur le titre. Le résumé de l’album est compris en quatrième de couverture et un résumé des épisodes précédents sur le rabat. Certains termes japonais (nombreux dans la série) sont expliqués en notes de bas de page. Les volumes se terminent par des pub pour les autres publications de Meian. Rien à redire, du travail éditorial très propre.

L’histoire commence avec le shogunat Tokugawa dont le fondateur décrète l’extermination de tous les samuraï rattachés à l’ancien régime. Des milices sanguinaires sont envoyées dans les campagnes pour dénicher toute personne, homme, femme, enfant relié de près ou de loin aux Toyotomi. A travers le Japon, différents guerriers tués par ces chasseurs se voient réincarnés en démons-guerriers dotés de terribles pouvoirs…

Résultat de recherche d'images pour "yamaguchi 7 ninja d'efu"Comme la plupart des mangas de Bushido il faut s’intéresser à la culture et l’histoire japonaise pour bien apprécier cette nouvelle série fantastique. Non que l’objet de l’auteur soit une véracité historique stricte, les 7 ninja d’Efu est avant tout une série fantastique parlant de démons, de pouvoirs et de combats impressionnants de créatures s’éloignant souvent d’un réalisme humain. L’approche est donc historico-mythologique et si le point de départ prends son origine dans un événement majeur de l’histoire de l’archipel (l’ère Edo qui mène du XVI° au XIX° siècle et l’isolement total), l’univers est résolument magique, ne serait-ce que dans le comportement des corps que le mangaka se plait à torturer et à soumettre à des traitements extrêmes (dépeçage vivant, découpages en règle et explosions,…). Que les héros soient des Ninja Onshin (guerriers-démons vengeurs) ne limite pas ces traitements atroces aux créatures fantastiques. Dans ce monde les guerriers du Bakufu (gouvernement militaire du Shogun) sont dotés d’armures pas très éloignées de celles des Chevaliers du Zodiaque et certains simples humains sont dotés d’une force ou d’une résistance permettant de briser une lame de katana avec son crane nu…

Résultat de recherche d'images pour "7 ninja d'efu"Le graphisme est étonnant, un peu daté années quatre-vingt mais très fouillé avec une très faible utilisation de trames, remplacées par des hachures très sophistiquées et une attention portée sur les objets, armes et armures. L’auteur est perfectionniste et on peut dire qu’il y a un sacré boulot graphique. On aime ou pas ce style extrême mais ça reste très plaisant visuellement. Les couvertures sont magnifiques et font regretter que tout le manga ne soit pas en couleur pour nous aider à distinguer la multitude d’éléments des dessins. C’est très fouillé avec une attention particulière de l’auteur aux tissus très décorés de motifs élégants, ce qui permet une vraie originalité. Le point faible est les personnages dont l’expressivité est assez limitée et la physionomie plus que caricaturale. C’est volontaire et fait référence au théâtre populaire traditionnel japonais fait d’outrances. Pour qui a l’habitude de lire des mangas vous ne serez pas surpris.

Résultat de recherche d'images pour "7 ninja d'efu"La complexité des termes, noms et organisations politique et géographique nous perdent un peu, comme souvent dans les mangas de genre Bushido. Il faut rester accroché, d’autant que l’aventure avance assez vite. L’auteur semble très intéressé également par l’utilisation du folklore et contes légendaires du Japon, ce qui permet de découvrir un peu plus cette culture si étrange. La structure des premiers tomes consiste à présenter la mort très gore des fameux ninja d’Efu et leur renaissance, en même temps que l’apparition des plus gros méchants (Au terme des trois premiers volumes cinq ninja d’Efu sont apparus).  Je dis « plus gros » car en seulement trois volumes on a un nombre de morts des deux côtés de l’affrontement assez phénoménal, et bien malin est celui qui peut dire qui sera un personnage récurent ou juste un méchant de passage. Tous semblent dotés d’une puissance phénoménale… avant de mourir en une case. Vous l’aurez compris, les 7 ninja d’Efu tranche sévère et fait partie des mangas très violents où l’auteur s’arrête longuement sur les supplices perpétrés par les abominables suppôts du Shogun. Dans la foulée, les scènes de nu virant parfois au Ecchi absurde (comme ce démon androgyne qui découpe ses victimes… avec son membre!). C’est un tout et si l’exagération vous dérange il vaut mieux passer votre chemin. Ce serait pourtant dommage car ce démarrage attire l’attention par bien des aspects et il faut reconnaître à l’auteur la sincérité de son projet.Résultat de recherche d'images pour "7 ninja d'efu"

Réservé à un public de garçons un peu initiés à un pan violent de la culture manga, les 7 ninja d’Efu donne envie de poursuivre, ne serait-ce que par-ce qu’à ce stade l’histoire a à peine commencé. On devine des combats dantesque à venir entre créatures increvables. En se concentrant un peu sur une histoire qui devrait se structurer vous prendrez un plaisir un peu burlesque a suivre les trouvailles anatomiques et guerrières de Takayuki Yamaguchi.

note-calvin1note-calvin1note-calvin1

Achetez le sur Decitre, librairie en ligne, achat et vente livres

BD·C'est lundi...·Manga

C’est lundi, que lisez-vous? #92

septembre 2019

Ce rendez-vous a été initié par Galléane et son principe est de répondre aux trois questions:

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?
 
Cliquez sur les vignettes pour aller sur la critique quand il y en a une.
 

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?

couv_84922Couverture de Renaissance (Duval/Emem) -2- Interzone

couv_375433couv_381456

2. Que suis-je en train de lire en ce moment?

couv_348065 Couverture de Conan le Cimmérien -9- Les Mangeurs d'hommes de Zamboula

3. Que vais-je lire ensuite ?

couv_386902

Coucou les quarantenaires! On va pas se laisser aller et on continue à vous proposer plein de belles BD des trois continents! Très bonne semaine avec des rattrapages de numériques Iznéo, dont Renaissance et Les métamorphoses qui trainouillaient un peu et le phénoménal Joker que j’ai enfin lu, tout comme Streamliner qui mérite sa réputation! Je me mets ensuite au nouveau Conan de Gess, à l’adaptation de Vian par Morvan qui a l’air assez dingue et je termine ma série de lecture de la bande à Vivès pour une série de billets la semaine prochaine. Pendant ce temps les nouveautés attendent en librairie et attendront la fin du monde pour que je puisse me fournir. Du coup ma PAL risque de bien baisser et Iznéo de fumer…

Rappel des billets de la semaine dernière:

  • Mardi:

Dahaka nous a proposé un rétro sur un album majeur de l’univers Marvel, centré sur l’androïde Vision.

couv_386345

 

  • Mercredi:

Second tome du triptyque tout à fait génial, toujours un coup de coeur!

47dca0c62522ebfebb210ed1c0bab8eb

  • Jeudi:

La suite d’une série post-apo qui avait fait du bruit l’an dernier.

couv_383029-1

  • Vendredi:

Les BD grand format en gazette j’adore ça depuis les premiers jours du blog…

 

 

  • Samedi:

Un monument de la mythologie Batman, un must-have par deux auteurs majeurs, j’ai nommé Joker

couv_375433


 

Et vous? qu’avez-vous découvert? Vos coups de cœur et trouvailles, ça m’intéresse!