***·Comics·East & West

Descender 1 – Etoiles de Métal

East and west
Jeff Lemire, Dustin Nguyen
Urban comics 2016
(première publication US Image comics 2014)

87455

Carnet de 14 pages en fin de volume, reprenant des couvertures alternatives, les biographies des deux auteurs, des croquis préparatoires et une sélection de comics indépendants publiés par Urban. Le contenu canonique (de très bonne qualité) chez Urban Indies. L’ouvrage est fabriqué en Roumanie.

Descender relate l’immersion de Tim 21, robot-enfant dont la fonction principale est l’empathie pour les humains, dans un monde au bord de la destruction, depuis que les Moissonneurs, robots planétaires ont fait une irruption destructrice dans le Conglomérat Unifié Galactique…

L’on est face à un vrai grand Space-opera comme je les aime et ce tome de mise en place entre dans le vif du sujet sans longues introductions, amenant déjà des thèmes classiques de la SF (quelques éléments de la suite de Dune par Brian Herbert, la société ancienne, l’origine des robots,…). Les personnages sont bien caractérisés, graphiquement attrayants, l’antagonisme intéressant et le mystère intriguant. Tout est en place pour nous donner envie de connaître rapidement la suite des aventures de Tim-21. Niveau dessin en revanche, si c’est très maîtrisé et apporte une originalité certaine, la technique de Nguyen donne souvent un aspect brouillon, non achevé, à la va-vite. L’aquarelle sur crayonné crée cela bien entendu, mais tout de même… planchea_305195L’on connaît les rythmes imposés aux auteurs américains et cette tendance (déjà vue sur Low de Remender, paru chez Urban) aux dessins « légers » ne me convainc pas du tout. Ce qui est dommage car cette technique étant assumée, l’on n’est pas en présence d’un auteur en progression, la suite sera du même tenant et personnellement je me contenterais de lire cette série (qui reste de très bonne qualité) en bibliothèque.

MAJ tome 2 aout 2017: La lecture du tome 2 confirme les premières impressions. Le dessin est vraiment léger alors que l’intrigue, le design et le découpage sont vraiment chouettes. Les sujets SF sont du reste assez classiques mais on se laisse prendre par cette histoire avec dans cette suite la question familiale de Tim-21 qui se renforce.

note-calvin1note-calvin1note-calvin1

Fiche BDphile

Publicités

7 commentaires sur “Descender 1 – Etoiles de Métal

  1. Contrairement à toi, je trouve que les dessins un peu « light » apportent beaucoup de fraîcheurs et finalement on s’habitue très vite. Bref j’aime bien.
    Je n’ai lu « que » les 3 premiers tomes (la biblio n’a pas les autres), et j’ai vraiment envie de connaître la fin (6T au total). Bien que l’histoire semble un poil classique au début il y a quelques rebondissements au fur et à mesure, et perso j’accroche bien !

    Aimé par 1 personne

    1. Oui l’histoire est bien construite. La série se termine et continue avec Ascender, en cours de publication aux USA (même duo). Je suis très critique sur l’exigence de qualité US, même dans l’indé, où les rythmes imposent des délais qui donnent des bouquins pas toujours au niveau. Par exemple récemment sur le superbe mais très imparfait Isola.

      J'aime

  2. C’est marrant que tu cites « Isola » car il fait parti des livres que je n’arrive pas à terminer car je n’accroche pas du tout, malgré de somptueux dessins… Un peu le même symptôme avec « PTSD » malheureusement…

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s