BD·Service Presse

Corto Maltese: La maison dorée de Samarkand

BD d’Hugo Pratt
Casterman (version couleur 2010)
Edition originale italienne NB 1980

cortomaltesenetb08Ce neuvième album de Corto Maltese l’emmène sur la piste du trésor de Cyrus et Alexandre, dans une quête mystique où il rencontrera moultes factions politiques et religieuses du début du XX° siècle ainsi que… son double Chevket!
Graphiquement Hugo Pratt à donné naissance à la fois à Tardi et Frank Miller, c’est dire son influence !
Le grand auteur nous emmène dans un récit pédagogique bourré de références historiques, littéraires et mythologiques et où la vraisemblance n’est pas la première préoccupation… car Corto est une BD érudite, intello dans le bon sens du terme en ce que Pratt sait associer l’exotisme à une certaine réflexion, notamment sur une époque fort guerrière et idéologique à laquelle le célèbre marin répond par un splendide détachement. On retrouve par moment l’onirisme de la série Guiseppe Bergman (réalisée avec Manara), notamment dans sa relation au lecteur et la rupture du quatrième mur. Une œuvre majeure, présentée ici dans sa version colorisée.

Critique publiée comme Super-lecteur sur le site Iznéo

note-calvin1note-calvin1note-calvin1

Fiche BDphile

Un commentaire sur “Corto Maltese: La maison dorée de Samarkand

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s