***·BD·Nouveau !·Service Presse

La baroque épopée du monde qui ne voulait plus tourner

La BD!
BD de Arleston, Dimat et Torta (coul.).
Drakoo (2021), 57p., série en cours, 1/2 volumes parus.

couv_431665

bsic journalism Merci aux éditions Drakoo pour leur confiance.

Altek est le jeune héritier de l’Empire d’Omnamül, baroque puissance où l’étiquette compte tout autant que les intrigues d’alcôve… Lorsque sa sœur et lui sont victimes d’une tentative d’assassinat chacun sait d’où vient la menace: le régent, oncle du prince qui souhaite ardemment garder pour lui le pouvoir. Sous la protection du plus jeune frère de l’empereur défunt, il va entamer une quête sur les terres sauvages afin de trouver un moyen de résoudre l’immense mystère qui s’ajoute à ses tourments: le monde s’est arrêté de tourner…

https://www.ligneclaire.info/wp-content/uploads/2021/10/La-Baroque-epopee-du-monde-qui-ne-voulait-plus-tourner-1.jpgOn ne compte plus les séries de fantasy plus ou moins originales, plus ou moins redondantes du prolifique Arleston, patron de la maison Drakoo. Alors qu’il s’apprête à reprendre le mythe Lanfeust en compagnie de son complice Didier Tarquin, l’auteur nous propose une nouvelle facétie qui démarre très fort… D’abord une esthétique de maquette fort sympathique et tout à fait recherchée afin de refléter une atmosphère ottomane faite de richesse, de sophistication et d’exotisme. En la matière, le talent d’Arleston de créer des univers colorés est intacte. Mais ce qui pique l’intérêt c’est une construction qui joue avec le quatrième mur dès la première page, en forme d’avant-rideau d’une pièce qui va commencer. Entre des parties aux titres à rallonges dignes des meilleurs feuilletons du XIX° siècle, les auteurs nous déroulent leur histoire entrecoupée de deux corbeaux parlant qui commentent l’action un peu comme le dialogue avec le narrateur du tout récent Autopsie d’un imposteur. Cet emballage est tout à fait percutant et pourrait camoufler aisément un certain classicisme de l’intrigue et de l’univers fantasy.

La Baroque Épopée du Monde qui ne Voulait plus Tourner (tome 1) - (Dana  Dimat / Christophe Arleston) - Heroic Fantasy-Magie [BDNET.COM]Car une fois le rideau soulevé on est bien dans du Arleston 100% pur jus qui ne défrise en rien l’histoire de la BD loisir. En outre, après de premières pages plutôt engageantes, l’aspect tout à fait numérique de la colo de Florence Torta (qui passait déjà assez mal sur le Danthrakon de Boiscommun, heureusement revenu depuis à sa qualité habituelle) laisse une impression de qualité assez moyenne. C’est dommage car les précédentes réalisations de la dessinatrice italienne avaient de réelles qualités. Au final j’ai bien peur que l’habillage du projet ne suffise pas tout à fait à compenser un formatage duquel Arleston a du mal à sortir. Tout dépend de la cible bien sur, un public jeunesse type « Soleil » pourra se laisser tenter par une certaine originalité, mais la question initiale qui se pose à une grande partie des BD Drakoo reste là: pourquoi faire du Soleil hors de Soleil?

note-calvin1note-calvin1note-calvin1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s