***·BD·Nouveau !

Madeleine Riffaud, résistance #1: la rose dégoupillée.

BD de JD Morvan et Dominique Bertail
Dupuis-Air Libre (2021), 96p., série en cours, 1/3 volumes parus.

Ce premier tome a été prépublié en 2020 dans trois « cahiers Madeleine » à couverture souple. Un Tirage de Tête numéroté avec nouvelle couverture est sorti en simultané. A noter que l’éditeur propose aux enseignants qui voudraient utiliser l’album en classe, des fiches pédagogiques pour CM1, 3° et Terminale..

couv_430401

D’un tempérament indépendant au caractère solide, Madeleine Riffaud décide à 17 ans de devenir résistante. Entre le sanatorium où elle est soignée pour une Tuberculose et sa découverte de l’amour, les possibilités d’une jeunesse émancipée se conjuguent avec un refus viscéral des injustices qui formeront sa détermination sans faille de résistante…

Madeleine, Résistante - BD, informations, cotesGrosse com’ autour de la sortie de cet album qui illustre la vie de la résistante Madeleine Riffaud. La collection Air Libre est globalement un gage de très grande qualité (touchons du bois qu’elle ne se transforme pas un jour en collection Signé du Lombard, autrefois très select rassemblement d’autorités de la BD, désormais simple comptoir de la famille Hermann…) et je confirme que la fabrication et la conception générale sont très soignées, avec notamment en fin de volume de très sympathiques explications sur le projet et la rencontre entre les auteurs et la résistante. Les pages suivantes du cahier, reprenant le récit de Madeleine Riffaud sont assez redondantes avec les séquences de l’album qui traitent de ces passages, même si elles prolongent certaines choses.

Il serait malhonnête de critiquer l’aspect réaliste et fidèle d’un album documentaire. Pourtant à la conclusion de ce tome j’ai ressenti une forme de grande sagesse, de timidité (compréhensible) des auteurs devant l’œuvre qu’ile entreprennent. Le développement de cet album est éclairant en ce qu’il s’assume comme l’illustration fidèle d’un récit historique très précis (Madeleine semble avoir garder toute sa mémoire) et aucunement un travail de création. Dominique Bertail a beaucoup travaillé sur des projets documentaires par le passé (et a illustré le livre de Riffaud sur l’Hôpital). Première partie d’un triptyque, on n’en est bien entendu qu’aux prémices, déjà bien durs, d’une vie extraordinairement remplie. Madeleine, résistante - Cahiers 3/3 (par Jean David Morvan, DominiqueOn découvre ainsi l’Exode, la drôle de Guerre, les conséquences très concrètes dans les villages de France et la réalité de la Milice. Celle d’une Résistance en zone libre également, qui très tôt participe à constituer les bases de ce qui deviendra une guerre intérieur à l’approche de la Libération. Ainsi le sanatorium de Saint-Hilaire du Touvet, près de Grenoble fut une plaque tournante du maquis alpin avec des prêtres et médecins fort courageux.

L’histoire est surtout celle d’une jeune fille fille d’enseignants, dotée d’un caractère bien trempée et victime de violences qui forgeront sa détermination. L’histoire commence à peine donc et l’on ressent malgré les difficultés de la Guerre la légèreté du Paris de Saint-Germain des prés, et de l’émancipation de la jeunesse même dans ces circonstances dramatiques. Sage je disais car il manque ce souffle romanesque qui aurait pu transporter cette BD au-delà de l’illustratif. Ce n’était semble t’il pas l’objet et l’on imagine le respect immense des auteurs pour leur témoin.

Plus documentaire précis qu’histoire BD, on parcourt ce premier volume à la fois fasciné par un des derniers témoignage de résistant français et frustré par la discipline qui parcourt le livre. A réévaluer bien entendu lorsque la trilogie sera conclue.

note-calvin1note-calvin1note-calvin1

Publicité

2 commentaires sur “Madeleine Riffaud, résistance #1: la rose dégoupillée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s