***·BD·Nouveau !·Rapidos·Service Presse

Ecoline

BD de Stephen Desberg et Teresa Martinez
Grand Angle (2021), 72p., one-shot.

bsic journalismMerci aux éditions Grand Angle pour leur confiance.

couv_421378Esprit sensible, la chienne Ecoline se retrouve chassée de la ferme familiale où elle était destinée à devenir chien de garde. Réfugiée à Paris elle découvre l’univers des peintres de Montmartre et se découvre un talent artistique autant qu’une des facultés relationnelles. Mais lorsqu’elle tombe sur le redoutable chien policier Fédor son avenir s’assombrit…

Délaissant l’univers du thriller politique dans lequel il place la plupart de ses BD, le scénariste du Scorpion propose avec Ecoline un joli conte animalier dans le Paris impressionniste. Auteur chevronné, il nous fait suivre l’itinéraire de cette très sympathique chienne jaune chassée par son père car elle ne correspond pas aux critères voulus pour un chien de garde, au gré d’un récit en flashback plutôt efficace. Fin manieur de langue, Desberg alterne entre bulles de dialogues et phylactères narratifs très Ecoline, bd chez Bamboo de Desberg, Martinez Alanisélégants, qui participent à l’immersion dans ce Paris de carte postale. Les décors se situent à Montmartre, au Moulin rouge, ou sous la Tour Eiffel mais ne propose guère de croisement entre le monde des hommes et celui des animaux. Plutôt, le scénariste a choisi un univers parallèle, sorte de transposition classique à la mode Walt Disney. Sa dessinatrice colle d’ailleurs avec ce thème et propose quelques fort jolies planches avec cadrages recherchés. On saisit l’ambition de reproduire en BD l’effet impressionniste à la palette graphique, mais quelques petite défauts dans les tracés empêchent une immersion attendue. C’est dommage car la sublime illustration de couverture (qui part directement dans le top des plus belles couvertures de 2021!) et la maîtrise des couleurs laissait ambitionner un album sublime. Pour un premier album BD Teresa Martinez s’en sort cependant très bien et gageons que le public jeune auquel se destine principalement ce conte ne lui en tiendra pas rigueur. Le succès de l’album déterminera si one série est en train de naître. Le matériau le permettrait avec une jolie galerie de personnages et une héroïne fort réussie sur un thème original qui méritera d’être un peu poussé. Pour l’aspect immersion historique on pourra lui préférer la série des Violette, mais dans le champ de la jeunesse cette Ecoline ravira sans aucun doute les jeunes lecteurs!

note-calvin1note-calvin1note-calvin1