***·East & West·Manga·Nouveau !·Service Presse

Shangri-la Frontier #4-5

image-39
Manga de Katarina et Ryosuke Fuji
Glénat (2022), série en cours, 5/9 tomes parus.

shangrila-frontier-5-glenat

bsic journalismMerci aux éditions Glénat pour leur fidélité.

Bien décidés à être les premiers joueurs à éliminer un des Sept Suprêmes, Sunraku et ses amis optimisent leurs compétences et objets magiques en vue d’un combat théoriquement ingagnable…

Shangri-la Frontier est le type même de manga que j’aurais dû tester pour la nouveauté et la curiosité et abandonner au bout de deux ou trois tomes. D’une ambition a priori très modeste, fortement ciblé sur un type de public quasi-captif, très générationnel, bref. Les dessins fort dynamiques et élégants ont été le premier point qui m’ont donné envie de continuer à ma grande surprise et je suis obligé de reconnaître que sans trop de poser de question la recette fonctionne parfaitement même pour un vieux briscard comme moi.

Read Shangri-La Frontier ~ Kusoge Hunter, Kamige ni Idoman to su~ Manga  English [New Chapters] Online Free - MangaClashA l’entame du quatrième volume on craint un peu la rupture avec une séquence du héros réintégrant le monde réel puis se connectant à une « bouse » de baston. Les deux séquences nous sortent de la magie de Shanfro… avant d’y revenir très vite. Volontaire ou non, cela a pour effet de nous frustrer devant un passage franchement mineur et de nous ravir en revenant dans le jeu, comme un gamer addict qui aurait du mal à se passer de ce monde virtuel fascinant.

Les deux tomes forment alors un mini-arc consacré au combat contre le boss majeur, avec l’apport de la cohérence (et toujours cette grande lisibilité scénaristique) et le fait d’assumer de donner une large part au combat proprement dit dans les quatre-cent pages concernées. Et là surprise, les auteurs ne se contentent pas d’un seul joli design de monstre mais travaillent l’historique et la finalité de l’IA de ce monstre (sans trop en rajouter pour éviter les digressions) avec un développement graphique vraiment alléchant.

La grande force de cette série c’est de ne pas chercher à intellectualiser, à dénicher des thèmes profonds pour assumer du début à la fin la seule cohérence nécessaire: celle du jeu proprement dit. On pourra éventuellement constater une dramaturgie assez faible mais la puissance des combats, des découvertes de techniques ou d’objets, voir par moment des bribes de manigances stratégiques suffisent amplement à nous maintenir en haleine. On dira qu’on peut durer longtemps comme cela mais ce n’est finalement pas plus gênant qu’avec un Dr. Stone et tant que la qualité technique et le plaisir brut de lecture sont là on se dit qu’on n’a aucune raison de bouder son plaisir. Bien à sa place comme shonen d’appoint pas très loin de la qualité des grands classiques, Shangri-la frontier reste un plaisir simple qui se suffit à lui-même.

note-calvin1note-calvin1note-calvin1