BD·C'est lundi...·Manga

C’est lundi, que lisez-vous? #98

septembre 2019

Ce rendez-vous a été initié par Galléane et son principe est de répondre aux trois questions:

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?
 
Cliquez sur les vignettes pour aller sur la critique quand il y en a une.
 

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?

couv_335299couv_386199Couverture de Renjoh Desperado -1- Tome 1

couv_306442

 

2. Que suis-je en train de lire en ce moment?

couv_18122couv_373266-1

3. Que vais-je lire ensuite ?

Centaures (Sumiyoshi) -4- Tome 4Hedge Fund -1- Des hommes d'argentCouverture de L'autoroute sauvage -INTCOF- Intégrale sous Coffret

couv_361735

Semaine en demi-teinte avec des lectures en lien avec l’actualité des offres Covid des éditeurs (surtout manga) et peu de grosses claques. Je finis ma fin de PAL et un copain m’a alimenté en BD papier ce qui va me permettre quelques découvertes. Beaucoup de mangas donc en ce moment…


Rappel des billets de la semaine dernière:

  • Mardi:

J’ai pu entamer la réputée saga Vinland avec les promo manga gratuits et cela m’a beaucoup plu!

vinlandsaga1_27012009_194830

 

  • Mercredi:

Ce nouveau Grindhouse a beaucoup plu à Dahaka pour La BD du mercredi!

 

  • Jeudi:

Nouvelle lecture Covid avec le premier tome d’une série de Matz qui ressemble beaucoup au Tueur

couv_313009

 

  • Vendredi:

On continue les Trouvailles avec un hommage au grand Juan Gimenez, disparu des suites du Covid…

couv_332164

 

  • Samedi:

Lecture Covid gratuite chez Pika avec cette série juste achevée du virtuose Boichi.

couv_335299

  • Dimanche:

Réception manga de mon nouveau partenaire Meian avec cette histoire de vendeurs d’armes.

couv_374119


 

Et vous? qu’avez-vous découvert? Vos coups de cœur et trouvailles, ça m’intéresse!

 

**·East & West·Manga·Nouveau !·Service Presse

Jormungand #1-3

esat-west

Manga de Keitaro Takahashi,
Meian (2019-), 190 p./tome, 5 tomes parus en VF (11 en VO).

bsic journalismMerci aux éditions Meian pour cette découverte.

Deuxième lecture d’une série chez Meian après l’étonnant (et violent!) 7 Ninja d’Efu. Cet éditeur est issu d’un des historiques de la distribution d’Anime japonais, IDP home video et s’est lancé dans l’édition papier depuis peu, avec notamment la publication du carton Kingdom pour lequel ils proposent une innovante formule d’abonnement, permettant d’assurer des pré-ventes et d’alléger un peu le budget des lecteurs sur de grosses séries.

Le titre de la série Jormungand fait référence au serpent-monde de la mythologie nordique, sans que l’on comprenne bien (au stade où j’en suis) le lien entre les deux. Les volumes comprennent une table des matières avec titres en anglais, à partir du volume deux une double page rappelant les personnages et en fin d’ouvrage une courte séquence humoristique décalée, que l’on retrouve assez fréquemment dans les manga.Jormungand, Tomes 1 et 2 | Le tempo des livres

Jonah est un redoutable enfant-soldat enrôlé dans l’équipe de la marchande d’arme Koko Hekmatyar. Son travail consiste à protéger sa patronne des assassins, clients et concurrents prêts à tout, dans un univers sans lois où la violence est la vertu première. Paradoxalement Koko a entrepris d’éduquer Jonah à une morale humaniste…

Le thème de la série est celui des marchands d’arme et de cet univers souterrain rassemblant syndicats du crime, armées semi-officielles et zones de guerre et sans loi. Les références de l’auteur sont clairement les films d’action violents et le cinéma de Hong-Kong. Le concept est plutôt intéressant et a tendance à m’attirer. On rentre Jormungand Tome 1 - Comics de comiXology: Webpourtant assez mal dans la création de Keitaro Takahashi puisque propulsés dans le premier tome en plein milieu d’une course-poursuite en voitures destinée à nous en mettre plein la vue en matière de fusillade motorisée en mode XXL. Sur ce plan c’est plutôt efficace et l’on pardonne les difficultés de lisibilité des dessins (le découpage va un peu trop vite avec une maîtrise technique pas suffisante pour faciliter la clarté de l’action) pour ces premières pages professionnelles de la carrière de l’auteur. L’histoire de Jonah et sa relation avec Koko ne seront pas expliqués avant plusieurs volumes, aussi il faut se concentrer sur le background à savoir l’équipe de super-crac des opérations spéciales qui accompagnent Koko. L’aspect ado et l’humour manga me laissent un peu de marbre (problème de génération sans doute…) mais le fonctionnement des personnages est assez efficace. La suite du volume est très laborieuse puisque Koko part sans que l’on ne sache ni pourquoi ni comment, signer un contrat en Ukraine (je suppose). Le déroulé de l’histoire est difficile à suivre et très mal appuyé par les dessins. L’auteur a un style qui semble influencé par le design de la série de jeux vidéo Metal Gear Solid. C’est esthétique par moment et permet des aspects rageurs à l’action mais cela reste trop brouillon pour immerger le lecteur comme il faudrait.

Dès le second tome les choses s’arrangent puisque l’on retrouve une linéarité et une simplicité propices avec l’équipe de Koko débarquée à Dubaï et prise en chasse par une organisation d’assassins. Cela permet, après ce premier tome bien peu original, de commencer à développer sérieusement le background et d’ouvrir des possibilités. Si la construction reste assez redondante avec des missions à remplir et des pages d’action à coup de sniper, de mitrailleuse lourde et de couteaux de combat, on commence à accrocher sur les basiques de la série. Pour le personnage principal tout cela reste bien mystérieux et périphérique, chose étonnante alors qu’on nous présente Jonah comme le personnage principal. Le dévoilement peut être progressif mais il ne faudrait tout de même pas trop tarder à faire commencer une histoire un peu complexe.

L’explication du passé de Jonah intervient au tome trois qui propose un court flashback détaillant le recrutement par le frère de Koko… avant de passer à une nouvelle mission en Afrique du sud impliquant un agent américain renégat particulièrement collant. Hormis une escarmouche sur le porte container avec des pirates africains ce tome retombe dans une certaine confusion du premier… Il ressort de cette lecture du début de la série une impression de travail semi-pro qui pourra vous intéresser si vous êtes passionné par l’univers des armes et des trafics internationaux, mais en exigeant une concentration assez conséquente du fait d’un manque de lisibilité à la fois graphique et dans les intrigues. Cette série manque clairement de peps et d’un plus qui donnerait envie de s’y accrocher.

note-calvin1note-calvin1

Achetez le sur Decitre, librairie en ligne, achat et vente livres

****·Manga·Numérique·Rapidos

Lecture COVID: Origin

esat-westLes sources de lectures Covid que j’ai identifié sont les suivantes (vérifier sur les sites la durée de disponibilité variable). Si vous avez un compte Iznéo, les promo sont basculées mais en vrac entre les promo payantes et les véritables gratuits). N’hésitez pas à signaler en commentaire de ce billet des liens intéressants vers d’autres éditeurs!


couv_335299

Manga de Boichi,
Pika (2018-), 190 p. série terminée en 10 volumes (8 parus en France).

badge numeriqueJ’ai découvert Boichi il y a deux ans en tombant sur des planches sidérantes. J’ai entrepris de découvrir depuis la biblio de cet auteur en lisant Sun-ken Rock (sa série la plus connue, dont j’ai chroniqué tous les tomes), le récent Dr. Stone (plus axé jeunesse) et j’ai profité de la promo Covid de Pika pour entamer sa dernière série SF, Origin, dont l’apprenti Otaku dit le plus grand bien! Et je dois dire que si mes autres lectures de l’auteur virtuose me laissent une impression mitigée, cette entrée en matière est totalement validée, tant graphiquement que (pour une fois) scénaristiquement! Non que Boichi (Dr. Stone) met fin à son manga Originl’on ait une intrigue particulièrement complexe (on en est loin), mais le sérieux de développement du background et la focale posée avec insistance sur la problématique d’un robot vivant dans le monde des humains m’ont énormément intéressé. Ce premier tome alterne entre deux très gros combats qui vous feront découvrir (si vous ne connaissez déjà) tout ce qui fait le paradoxe de Boichi: une maîtrise technique (notamment anatomique) et artistique monstrueuse, une ambition dans le cadrage en même temps que d’agaçants tics ecchi pas plus dérangeants que cela mais bien lourdingues. Le reste du manga pose ce qui fera sans doute le thème de ce héros, un androide hyper sophistiqué, parti à la chasse d’autres androïdes humanoïdes. Conscient de sa différence, il n’a de cesse d’anticiper ce qui pourrait le faire repérer de spécialistes en robotique, ou comment bricoler son corps pour compenser un dégat lors des affrontements rageurs qui surviennent… très souvent! Clairement cette série un un gros potentiel, que la courte tomaison me laisse imaginer réduite à cette seule intrigue de chasse entre robots. Boichi aura toujours la possibilité de prolonger sur d’autres arcs pour peu qu’il ambitionne autre chose que de montrer sa virtuosité graphique. Je vais en tout cas rattraper assez vite mon retard sur ce qui est pas loin du coup de cœur.

note-calvin1note-calvin1note-calvin1note-calvin1

Achetez le sur Decitre, librairie en ligne, achat et vente livres

***·Actualité·BD·Manga·Numérique·Rapidos

Lecture COVID: Tango #1

La BD!

Les sources de lectures Covid que j’ai identifié sont les suivantes (vérifier sur les sites la durée de disponibilité variable). Si vous avez un compte Iznéo, les promo sont basculées mais en vrac entre les promo payantes et les véritables gratuits). N’hésitez pas à signaler en commentaire de ce billet des liens intéressants vers d’autres éditeurs!


couv_313009

BD de Matz et Philippe Xavier,
Le Lombard (2017), 64 p. par album., 4 albums parus.
Un TT noir&blanc est édité pour chaque volume.

La série Tango a de plutôt bons échos et j’avais profité d’une offre de l’éditeur sur la plateforme Iznéo pour le télécharger. J’en ai donc profité pour rattraper ce retard. Tango démarre très bien en nous plongeant dans de magnifiques paysages de l’altiplano agrémentés d’une narration en vignette dans le style où excelle Matz, comme sur sa série phare Le tueur. Ces deux éléments sont la grande réussite de l’album qui introduit un mystérieux gringo, très classe, très mystérieux dans un bled perdu où la vie s’écoule dans le calme du désert. Cette ambiance nous happe avec le réalisme du dessin de Xavier. Il faut dire, les deux auteurs ont effectué un voyage documentaire avant l’album (un cahier graphique en fait mention, accompagné de photos, en fin d’ouvrage). Si le personnage du solitaire philosophe et désabusé analysant le monde et ses contemporains est désormais connu, le grand mystère qui entoure ce personnage nous maintient en haleine avec l’espoir d’une série lorgnant sur XIII ou Jason Bourne où l’on suivrait un super action-man désireux de se faire oublier. Malheureusement dès la seconde moitié de l’ouvrage on tombe un peu de notre nuage pour constater que nous avons finalement affaire à une banale affaire d’anciens associés en quête de vengeance. Du coup on ne comprend pas bien les talents de combat et de tir de Tango et l’on craint que les prochains albums ne soient qu’une série de one-shot sans véritable concept derrière hormis peut-être de nous présenter des cartes postales. Si magnifiques soient-elles, il reste indispensable de proposer quelque chose de neuf pour attirer le lecteur sur une série. Pour l’instant ce premier tome ne convainc pas, mais le potentiel peut se révéler par la suite.

note-calvin1note-calvin1note-calvin1

Achetez le sur Decitre, librairie en ligne, achat et vente livres

****·Actualité·BD·Manga·Numérique·Rapidos

Lectures COVID : Vinland saga #1

ActuComme vous tous je suis un peu à sec en matière de lectures de BD papier et n’ai pas encore sauté le pas de commander sur Decitre, ne sachant pas si c’est une bonne idée pour soutenir l’édition (je constate du reste que la plupart des libraires en lignes qui livrent indiquent toutes les nouvelles sorties comme indisponibles)… Bref, comme j’avais déjà pris l’habitude de lire en numérique sur tablette, que ce soit sur Izneo ou via des liens d’éditeurs ponctuellement, je n’ai pas eu de mal à me mettre aux opérations lancées pendant le confinement par un certain nombre d’éditeurs.

Il n’est pas surprenant que les plus actifs en la matière soient les éditeurs manga car c’est sur ce type de BD que le passage à l’écran pose le moins de problème (que ce soit pour le format plutôt plus grand que pour la résolution de l’image, moins exigeante sur une planche manga. Cela a été l’occasion de me lancer sur des séries dont j’entends beaucoup de bien depuis longtemps… mais lisant peu de manga et étant assez sélectifs sur le dessin notamment, je n’avais jamais tenté ces séries. Le manga est un genre compliqué sur l’Etagère imaginaire car c’est sans doute celui que je maîtrise le moins sur les publications de moins de dix ans, par-ce que toute une série de sujets typiques qu’on y retrouve ne m’intéressent pas et par-ce que la grosse pagination associée à de longues tomaisons font que j’évite de tomber dans des tunnels qui m’interdiraient de suivre la publication franco-belge et comics. J’en profite d’ailleurs au passage pour rappeler que je cherche toujours un coup de main sur les chroniques manga (pour s’associer à Dahaka et moi), n’hésitez pas à me contacter par mail.

Ces dernières semaines j’ai donc pu découvrir quelques premiers tomes de séries dont je vais poster mes critiques sur cette rubrique temporaire « lectures Covid ».

Les sources de lectures Covid que j’ai identifié sont les suivantes (vérifier sur les sites la durée de disponibilité variable). Si vous avez un compte Iznéo, les promo sont basculées mais en vrac entre les promo payantes et les véritables gratuits. N’hésitez pas à signaler en commentaire de ce billet des liens intéressants vers d’autres éditeurs!


vinlandsaga1_27012009_194830

Manga de Makoto Yukimura (2005- ), 22/23 volumes parus en France chez Kurokawa.
Un anime est diffusé depuis 2019 sur Amazon Prime.

badge numeriqueVinland saga fait partie des séries pour lesquelles la critique semble unanime. Et ma lecture de ce premier tome confirme amplement ces commentaires tant j’ai été surpris par la solidité du projet et du travail de l’auteur dont c’est le second projet après le Vinland Saga Chapter 2 : Somewhere Not Here page 15 - Mangakakalots.commonumental Planètes (dont on dit aussi le plus grand bien!) et ses quelques mille pages… On suit l’histoire de Thorfinn, jeune guerrier viking enrôlé dans l’escouade d’un chef de guerre dont il souhaite se venger pour le meurtre de son paternel quelques années plus tôt. Construit sur trois périodes alternées, ce premier tome est étonnamment accrocheur et fluide malgré la complexité de l’histoire et le nombre de thèmes abordés. Au sortir de ce volume on nous parle de la vengeance, de l’histoire du père, grand général danois, de l’invasion de l’Angleterre mais aussi de la découverte de l’Amérique (le fameux Vinland) par Leif Erikson… le tout sans oublier nombre d’informations très documentées sur le mode de vie des gens du Nord ou les techniques guerrières des vikings. L’auteur sait nous proposer des cartes et plans de bâtiments pour aider la compréhension. Cela nous montre en outre si besoin était le travail documentaire accompli et la recherche de réalisme. Sur un sujet pas moins complexe que celui du Japon Edo Yukimura parvient à nous informer sans nous perdre. Sur le plan graphique, les premières pages laissent penser à un dessin assez simple, plutôt rond, mais progressivement on réalise la maîtrise technique dans l’action, les cadrages, plans et détails des objets et bâtiments. On dit souvent que les meilleurs dessinateurs vont à l’essentiel. Et mine de rien cet auteur propose des planches vraiment solides. Chapeau!

note-calvin1note-calvin1note-calvin1note-calvin1

BD·C'est lundi...·Manga

C’est lundi, que lisez-vous? #97

 

septembre 2019

Ce rendez-vous a été initié par Galléane et son principe est de répondre aux trois questions:

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?
 
Cliquez sur les vignettes pour aller sur la critique quand il y en a une.
 

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?

Couverture de Wonder Woman/Batman : La Chute de Tír na NógCouverture de Le quatrième pouvoir -INT- Intégralevinlandsaga1_27012009_194830

couv_374478couv_378359couv_313009

2. Que suis-je en train de lire en ce moment?

couv_18122

3. Que vais-je lire ensuite ?

couv_373266couv_236040couv_253967

couv_386199couv_376767

Comme beaucoup de monde je ne lis presque plus que du numérique et les nombreuses offres des éditeurs manga augmentent mécaniquement le taux de mes lectures manga. J’en profite également pour récupérer des albums gratuits choppés il y a plusieurs mois sur Iznéo (le plutôt bon Tango). Du coup il n’y a pas vraiment de logique de lecture mais ce n’est pas grave!
Pour la suite j’ai en projet depuis longtemps de relire et chroniquer la série de Jodo et Bess le Lama blanc afin de pouvoir enfin lire sa suite. Je vais ensuite lire quelques ouvrages imprévus qui traînent sur ma PAL et ensuite ce sera essentiellement des numériques selon les offres ou pour continuer les séries manga/comics commencées

Rappel des billets de la semaine dernière:

  • Mardi:

Dahaka fait une incursion manga avec un guide de lecture de HunterxHunter sur l’arc des Chimera ants

 

  • Mercredi:

Cette sublime couverture de Gibrat marque la fin de la cinquième époque de Mattéo, puissante série historico-sentimentale…

couv_377558

 

  • Jeudi:

On aime la SF sur l’EtagèreOlympus Mons s’est terminée et c’est de la bonne SF!

 

  • Vendredi:

Un des plus grands arcs narratifs de la BD franco-belge, le cycle du Pays Qâ

couv_407

 

  • Samedi:

On continue les séries manga en cours avec le cyberpunk Ex-Arm et LastMan.

 

  • Dimanche:

Le monstrueux pavé documentaire sur la genèse de la Bombe atomique est impressionnant et passionnant…

couv_385597


 

Et vous? qu’avez-vous découvert? Vos coups de cœur et trouvailles, ça m’intéresse!

 

***·****·Comics·East & West·Manga·Nouveau !·Numérique·Rapidos

Sushi & Baggles #32

esat-west

 


  • Lastman #3 (Balak, Vivès, Sanlaville/Casterman) – 2013, série finie en 12 volumes.

mediathequecouv_200428Lastman est décidément bien surprenante! Après une entrée en matière trappue sur un mode tournoi d’arts martiaux qui fleure bon le Dragon Ball, bouleversement total d’univers dès ce troisième volume qui voit Marianne et son fiston quitter la vallée des rois sur sa moto pour tomber dans un univers post-apo à la Mad Max, peuplé de hordes de dégénérés totalement débiles et totalement drôles… On ne cesse d’être bousculés, happés par des découvertes qui aussitôt digérées nous rebasculent ailleurs, avec d’autres. On ne sait toujours pas ce qu’est ce monde (fantasy? non… post-apo? pas complètement,…). Richard Aldana a disparu mais revient en toute fin d’album et semble plus lié à notre chère boulangère qu’il n’y paraissait. On se marre de bon cœur, les séquences d’action loufdingues sont nombreuses et pêchues, l’originalité des décors et des concepts est permanente, bref, Lastman c’est l’éclate et je me régale. Vivement la suite que je pense enchaîner assez rapidement! Difficile de mettre plus de trois Calvin du fait du style de dessins très rapides, mais niveau plaisir on y est.

note-calvin1note-calvin1note-calvin1

Achetez le sur Decitre, librairie en ligne, achat et vente livres


  • Ex-Arm #9 (Hi-rock/Shin-Ya Komi/Delcourt) – 2019

couv_356642

badge numeriqueJe le présentais, ça y est, ce manga est enfin lancé sur un rythme au niveau de ses graphismes! le cœur de ce volume est un énorme combat entre le personnage masqué déjà aperçu dans son combat contre le Holder de la mafia italienne. Outre le design toujours parfait, les pouvoirs des ex-arm sont vraiment chouettes et prennent tout leur rôle dans une sorte de magie technologique qui me plait énormément dans sa volonté de réalisme techno. Les auteurs commencent aussi enfin à développer certains personnages dont le passé est décrit au travers d’ellipses intéressantes. Du coup ils deviennent autre chose que des bonshommes de combat et tout cela étoffe fortement la moelle de la série. La dimension cyber et IA fait également un saut en se rapprochant de l’ADN de ce manga, Ghost in the shell... grand modèle qu’Ex-arm parvient par moment à dépasser en simplifiant les réflexions philosophiques qui faisaient par moment de l’oeuvre de Shirow un morceau un peu indigeste. Avec toutes ces qualités, la lecture un peu passive et très inégale qui dominait jusqu’ici devient tout à fait addictive à l’approche du tome dix et l’on se prend à regretter que le manga se termine en quatorze volumes au Japon…

note-calvin1note-calvin1note-calvin1note-calvin1

Achetez le sur Decitre, librairie en ligne, achat et vente livres


  • Ex-Arm #10 (Hi-rock/Shin-Ya Komi/Delcourt) – 2019

couv_372107badge numeriqueLe retour d’Alma permet aux auteurs de revenir aux plans Ecchi lors de combats aux cadrages souvent vertigineux. Ce n’est pas grave tant l’action est effrénée dans les différents affrontements où la présence d’androïdes ultra-sophistiqués se multiplie. Au point qu’on se demande comment de simples humains (Minami?) peuvent encore interagir entre les IA (Akira, Ygg), les androïdes ultra-perfectionnés (Alma, la soubrette, les chats), les méchas à la puissance de feu redoutable et les Holders toujours plus nombreux… Ce volume continue la simplification de l’intrigue en rassemblant par une pirouette les protagonistes en un même lieu pour un nouveau coup de théâtre qui commence à révéler les objectifs réels du prince du désert, de l’homme masqué et de l’organisateur de la vente. L’escouade anti-ex-arm se retrouve ainsi un peu sur la touche depuis quelques albums, dépassés par une lutte entre personnes aux capacités surpuissantes. Cet album nous permet enfin une des premières vraie bonne séquence dans le cyber-espace, remplie de bonnes idées dans la matérialisation des concepts informatiques. On prend décidément de plus en plus de plaisir avec Ex-Arm! Dommage que la fin approche très vite…

note-calvin1note-calvin1note-calvin1note-calvin1

Achetez le sur Decitre, librairie en ligne, achat et vente livres

****·Guide de lecture·Manga·Rapidos·Rétro

Hunter x Hunter: en faveur de la saga des Chimeras Ants

esat-westHunter x Hunter: manga shonen écrit et dessiné par Yoshihiro Togashi. 36 tomes parus en France, aux éditions Kana.

Une série à part

Depuis 2000, Hunter X Hunter représente une série à part parmi le paysage Shonen publié en France. Yoshihiro Togashi, connu pour la série Yuyu Hakusho, y a crée un univers étrange et cruel peuplé de personnages bigarrés mais attachants, le tout autour de concepts originaux qu’il a développé au fil des tomes.

Comme tout Shonen qui se respecte, Hunter x Hunter raconte pour l’essentiel le parcours initiatique de Gon Freecs, un jeune garçon ingénu souhaitant marcher sur les traces d’un père qu’il n’a pas connu, et ainsi devenir un Hunter afin de le retrouver. Ces derniers sont une caste d’aventuriers exceptionnels pouvant parcourir le monde entier et embrasser n’importe quelle cause, ou se mettre à la poursuite de n’importe quel trésor, souvent au péril de leurs vies. Pour être adoubé en tant que Hunter, Gon devra néanmoins réussir les épreuves notoirement difficiles de l’examen, et se fera en route autant d’amis que d’ennemis.

Pour pouvoir parler de la très décriée saga des Chimeras Ants, il convient de dresser un rapide portrait des arcs narratifs précédents, afin de mieux saisir le cheminement de la série et de ses protagonistes.

L’Examen: C’est le premier arc de la série. Gon quitte son île natale pour se rendre aux épreuves, et fait ainsi la connaissance de Kirua, de Leolio et de Kurapika, chacun d’entre eux ayant ses raisons de passer l’examen: Kirua appartient à une redoutable famille d’assassins et souhaite tracer sa propre voie; Leolio aspire à devenir médecin et compte sur l’argent qu’il gagnera en revendant sa licence; Kurapika, enfin, n’a qu’un seul désir, celui de venger son clan, dont il est le dernier survivant. L’amitié du groupe va se forger dans le feu des épreuves, jusqu’à l’épreuve finale.

Au secours de Kirua: Il s’avère que Kirua a échoué à l’épreuve finale de l’examen. Il rentre donc au domaine des Zoldick, sa famille d’assassins. Gon et les autres décident d’aller le chercher et découvrent l’environnement dans lequel Kirua a grandi, ainsi que l’influence néfaste de son frère Illumi. Finalement, le père de Kirua l’autorise à partir.

La Tour Céleste: Gon et Kirua commencent leurs aventures en duo et se rendent à la Tour Céleste, où ils rencontrent leur mentor Wing, qui leur apprendra le secret de la force des Hunters: les techniques du Nen. Gon y affrontera Hisoka, un Hunter de sa promotion aussi doué que sadique, et qui présente un intérêt malsain pour le jeune héros.

York Shin City: Gon reçoit un message de son père Gin le mettant au défi de le rejoindre sur Greed Island, un jeu mythique qui ne s’acquiert qu’aux enchères à prix d’or à York Shine City. Là, ils retrouveront Kurapika, qui se prépare à affronter les assassins de sa famille, la Brigade Fantôme, à laquelle appartient Hisoka. Le chassé croisé est tendu et très périlleux, mais Gon et Kirua s’en sortent in extremis.

Greed Island: Gon et Kirua parviennent à entrer dans le jeu, qui a été crée par Gin. Là, ils rencontreront Biscuit, qui les aidera à compléter leur maîtrise du Nen, juste assez pour pouvoir affronter Boomer, un joueur cruel qui n’hésite pas à assassiner les autres participants afin de remporter le jeu. Après un brutal combat au cours duquel Gon montre sa détermination, le jeune garçon parvient à remporter le jeu, mais s’aperçoit que cela ne lui donnera pas pour autant le droit de rencontrer son père, qui est décidément aussi facétieux qu’insaisissable.

Chimeras Ants: la quintessence de HxH ?

La saga des Fourmis-Chimères débute sans ambages après la conclusion de Greed Island. Espérant enfin être en présence de Gin, Gon et Kirua tombent nez à nez avec Kaito, disciple de Gin et figure paternelle de substitution pour le jeune garçon. Les deux Hunters vont donc profiter de l’occasion pour se former auprès de leur aîné en le suivant sur une nouvelle mission.

C’est là que tout va dégénérer: Dans un pays protectionniste et obscurantiste, Kaito, Gon et Gin vont tomber sur une nouvelle race de super prédateurs, les Fourmis-Chimères, dont les attributs leur permettent d’absorber les caractéristiques de ceux qu’elles dévorent, y compris les humains, et y compris les utilisateurs de Nen… Après une cuisante déroute qui les force à fuir en laissant Kaito derrière eux, Gon et Kirua vont devoir se remettre en question et progresser encore davantage s’ils veulent pouvoir espérer se joindre à l’effort de guerre contre les Chimères et vaincre le Roi.

Cette saga, elle-même divisée en plusieurs parties, a été assez décriée parmi les fans de la série: trop longue, trop éclatée, dessins en dessous du niveau habituel… et pourtant, à mon sens, elle représente la quintessence de la série, même si elle laisse de côté certains protagonistes qui étaient centraux lors du premier arc.

On peut à plusieurs égards comparer Gon à San Goku, le célèbre héros de Dragon Ball. A ceci près que, là où Goku démontre un compas moral manichéen dont l’échelle passe du noir au blanc, celui affiché par Gon tout au long du manga paraît bien plus complexe, et passerait plutôt du bleu à l’orange. En effet, Gon a une idée toute particulière de ce que représentent le bien et le mal, et l’arc narratif des Chimeras illustre tout à fait ce principe. Toutes les épreuves traversées par le jeune Hunter mettent son sens moral à l’épreuve (le combat contre Knuckle, la rencontre avec Meléoron, et l’affrontement final contre Neferupito) complétant son parcours jusqu’à un climax autant physique qu’émotionnel.

Meruem | Hunterpedia | FandomLes autres personnages ne sont pas en reste durant cette saga, et on peut suivre les aventures simultanées de tous les héros sans que l’on sente de déséquilibre au fil des chapitres. Certes, le tome 22, qui met le focus sur la Brigade Fantôme, paraît à première vue dispensable, le tout n’en demeure pas moins cohérent, l’auteur démontre sa capacité à gérer un casting choral et à faire monter progressivement la tension jusqu’au combat final.

Le combat contre le Roi et sa garde rapprochée, envisagé dès le tome 20, débute au tome 25 et se conclue au tome 30, et comprend les affrontements les plus spectaculaires de la série, des combats où l’auteur exploite très adroitement les règles du système qu’il a lui-même établies (quoi qu’on en dise,le Nen de HxH est un des systèmes hard magic les mieux conçus du genre Shonen).

Pour conclure, ce qui fait selon moi de la saga des Chimeras l’arc emblématique et quintessentiel de la série, c’est, outre les enjeux colossaux, la parfum de conclusion qu’il apporte pour son protagoniste, qui atteint pour ainsi dire son objectif lors d’un épilogue émouvant, à l’issue duquel la série aurait très bien pu se terminer.

N’hésitez pas à nous donner votre avis en commentaire !

note-calvin11note-calvin11note-calvin11note-calvin11

BD·C'est lundi...·Manga

C’est lundi, que lisez-vous? #96

septembre 2019

Ce rendez-vous a été initié par Galléane et son principe est de répondre aux trois questions:

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?
 
Cliquez sur les vignettes pour aller sur la critique quand il y en a une.
 

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?

Couverture de Jakob Kayne -2- Le maître de l'oubliCouverture de Thorgal -11- Les yeux de TanatlocCouverture de Thorgal -12- La cité du dieu perduCouverture de Thorgal -13- Entre terre et lumièrecouv_377558couv_200428

Couverture de Jormungand -1- Tome 1couv_385597

2. Que suis-je en train de lire en ce moment?

Couverture de Le quatrième pouvoir -INT- Intégrale

3. Que vais-je lire ensuite ?

Couverture de Wonder Woman/Batman : La Chute de Tír na NógCouverture de Le lama blanc -INT- Version intégraleCouverture de Harbinger - Tome INT A

Les grosses lectures en cours (les plus de 400 pages de La Bombe et la quadrilogie de Gimenez) ralentissent le nombre d’albums lus. Gros plaisir à relire le cycle du Pays Qâ avec ma fille. J’ai aussi trouvé le temps de lire le dernier Matteo, toujours aussi bon et j’enchaîne Lastman et je commence à devenir accro!… Le second Jakob Kayne est une grosse déception. J’entame une seconde série Meian avec Jormungand, une histoire de trafiquants d’arme, je vous dirais la semaine prochaine ce que ça vaut.

On commence à arriver à la fin de la PAL. Si le numérique permet toujours plein de choses, j’ai résisté pour le moment à l’envie de commande de livres physiques sur Decitre mais peut-être pas pour longtemps…


Rappel des billets de la semaine dernière:

  • Mardi:

Original comic où un enquêteur de l’étrange voyage dans un monde parallèle…

 

  • Mercredi:

Adaptation de la saga littéraire de Julia Verlanger.

 

  • Jeudi:

Semaine très « adaptation » avec ce jeudi du Boris Vian dans la nouvelle collection Glénat.

couv_386902

 

  • Vendredi:

Opéra noir et sanglant d’un des designers de Game Workshop.

couv_303869

 

  • Samedi:

Ouvrage réalisé en financement participatif par l’auteur Ronan Toulhoat. Et ça parle d’Ouest sauvage…

couv_386333

 

  • Dimanche:

Magnifique documentaire sur le mythique François Bourgeon!

bourgeon-le-paager-du-vent


 

Et vous? qu’avez-vous découvert? Vos coups de cœur et trouvailles, ça m’intéresse!

BD·C'est lundi...·Manga

C’est lundi, que lisez-vous? #95

septembre 2019

Ce rendez-vous a été initié par Galléane et son principe est de répondre aux trois questions:

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?
 
Cliquez sur les vignettes pour aller sur la critique quand il y en a une.
 

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?

couv_345029couv_356642couv_372107

couv_377354couv_386902Couverture de Thorgal -10- Le pays Qâ

https://www.unidivers.fr/wp-content/uploads/2020/01/2782788_image_82191072_2186541884988001_6089612684779585536_n.jpgcouv_303869

2. Que suis-je en train de lire en ce moment?

couv_385597Couverture de Le quatrième pouvoir -INT- Intégrale

3. Que vais-je lire ensuite ?

Couverture de Jakob Kayne -2- Le maître de l'oubliCouverture de Wonder Woman/Batman : La Chute de Tír na NógCouverture de Thorgal -11- Les yeux de Tanatloc

Couverture de Thorgal -12- La cité du dieu perduCouverture de Thorgal -13- Entre terre et lumièreCouverture de Jormungand -1- Tome 1

Avec le ralentissement des actu j’ai enfin réussi à enchaîner la série cyberpunk Ex-Arm, héritière directe de Ghost in the Shell et c’est de plus en plus bon malgré un retard à l’allumage. Je rattrape également le retard sur le dernier Blake et Mortimer (bof-bof…) et ai commencé le pavé documentaire du très bon dessinateur de Arale. Je constate que mes plans de lecture sont respectés et que la PAL descend. Ça ne permet toujours pas de se mettre à des vieilles séries (hormis Thorgal que je relis tranquilou avec ma fille… et c’est toujours aussi bon, ne serait-ce que cette sublime couverture de Rosinski sur le Pays Qâ!!!).

Pour la suite je vais continuer le cycle du paye Qâ avec ma fille (toujours génial de faire découvrir des saga aussi intenses…) avec probablement un billet qui suivra. La Chute de Tir na nog m’avait pas mal accroché graphiquement à sa sortie, il est temps de s’y mettre et pour finir je dois commencer la série Jormungand gentiment envoyée par mon nouveau partenaire Meian. Avec le pavé documentaire La bombe j’ai entamé en dernière minute l’intégrale du Quatrième pouvoir de Gimenez, magnifique auteur qui nous a quitté des suites du virus. Toujours dommage d’attendre la mort d’un auteur pour en parler mais il faudra que je fasse un billet sur cette intégrale voir un plus général sur l’auteur. Après il faudra que je me relise enfin Le Lama blanc


Rappel des billets de la semaine dernière:

  • Mardi:

Beaucoup de post-apo en ce moment sur le blog (symptôme d’une époque?). Dahaka a commencé la semaine avec le premier tome d’une série ambitieuse…

couv_382245

 

  • Mercredi:

Série majeure qui termine son premier cycle sous les dessins toujours somptueux de Josep Homs!

couv_383083

 

  • Jeudi:

Ankama propose décidément plein de petites séries très originales dont Bots, histoire de robots…

couv_381512

 

  • Vendredi:

Fournée de BD en retard…

 

 

 

  • Samedi:

On continue les séries manga en cours avec le cyberpunk Ex-Arm et LastMan.

couv_326423

  • Dimanche:

Changement de mois dit passage obligé par un bilan…

Le Bilan


 

Et vous? qu’avez-vous découvert? Vos coups de cœur et trouvailles, ça m’intéresse!