**·Comics·East & West·Nouveau !·Service Presse

We only find them when they’re dead #2: les voleurs

esat-west

Comic de Al Ewing, Simone Di Meo et Mariasara Miotti (coul.)
Hicomics (2022) – Boom! (2022), 144 p., série en cours.

couv_448343

bsic journalism

Merci aux éditions Hicomics pour leur confiance.

We Only Find Them When They're Dead #10 Review -Malik est revenu d’outre-espace. Un corps gigantesque aux traits du capitaine Malik. Cette apparition met fin à la manne des corps divins avec le développement d’une religion malikiste qui proclame la Révélation. Une cité spatiale s’est constituée autour, gardienne de la relique, alors que les planètes internes fomentent des complote pour rééquilibrer les relations commerciales dans la galaxie…

Le premier tome nous avait envoûté et la nomination aux Eisner Awards semblait confirmer le statut de série majeure pour We only find them… Les auteurs exigeants cherchent à éviter les redites et les facilités. La construction sophistiquée du précédent volume cachait à peine une trame très simple de vengeance intelligemment amenée dans un drame familial auréolé du mystère de ces corps divins…

Je ne vais pas faire durer plus que nécessaire le suspens: ce second tome est assez raté. Le choix d’Al Ewing de refuser tout attendu et de changer tous les marqueurs mis en place est (pour l’instant) une fausse bonne idée. Alors que le cliffhanger du tome précédent nous laissait sans voix avec cette révélation attendue, le second s’ouvre au même moment… pour aussitôt refermer la porte et sauter cinquante ans plus tard. Changement de décors, changement de personnages, changement de narration et changement de genre (la conspiration politico-religieuse prenant la place de la poursuite limier-proie), cela fait beaucoup pour nous pauvres lecteurs. L’auteur nous laisse un maigre os en la personne d’un Jason Hauer vieillissant (seul lien We Only Find Them When They're Dead - Tome 2 - We Only Find Them When They're  Dead - T2 : Les Voleurs - Simone Di Meo, Al Ewing - cartonné - Achat Livre  ou ebook | fnacavec les évènements précédents) qui restera un simple ballot de paille dans la tourmente. Qui plus est, si la narration en va et viens chronologique est maintenue, le jeu de massacre ne nous laisse pas le temps de nous attacher à tel ou tel personnage et on a aussitôt appris les tenants et aboutissants de la conspiration que l’on saute encore sur une nouvelle trame. Pire, le cadre fantastique majeur de la série (l’apparition des Dieux) est ici totalement occulté pour se concentrer uniquement sur la figure du héros Malik réapparu en dieu. Une temporisation malvenue qui vient avorter tout ce qui avait été mis en place si brillamment.

Gageons que le scénariste sait où il va et pourquoi il détruit si vite sa création avec, espérons, un enjeu plus grand qui justifie la casse. En attendant on avance poliment, concentré pour être sur de ne rien rater, et à peine réveillé lors des quelques scènes d’action. Pour une fois le classieux de l’habillage ne suffit pas à maintenir l’attente. Frustrant.

note-calvin1note-calvin1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s