***·BD·Nouveau !·Rapidos·Service Presse

Capitain Vaudou #1: Baron mort lente

La BD!
BD de Jean-Pierre Pécau, Darko Perovic et Nuria Sayago (coul).
Delcourt (2022), 64p., série en cours.

couv_442462

bsic journalismMerci aux éditions Delcourt pour leur confiance.

Les pirates ce n’est pas ce qui manque sur les étales des librairies BD. Alors quand Jean-Pierre Pecau propose une série dans l’univers de son jeu de rôle récemment ressorti en financement participatif on tient un motif d’intérêt. L’adaptation d’un jeu de rôle a un avantage et un inconvénient. Le fait de s’appuyer sur un univers nécessairement très fourni, gavé de pléthore de personnages et de possibilités d’intrigues est un indéniable avantage, que l’on retrouve dans ce premier tome, en ce que l’on sent mille et une informations esquissées entre Capitaine Vaudou (tome 1) - (Darko Perovic / Jean-Pierre Pécau) -  Historique [CANAL-BD]les cases et les dialogues. Je dis toujours que la richesse d’une BD d’aventure repose sur son hors-champ et celui-ci est forcément touffu pour un jeu de rôle. La contrepartie de cela est le risque justement d’être un peu perdu avec des personnages dotés d’une histoire pas forcément connue des non joueurs et le syndrome des BD Marvel DC qui pointe: la perte des lecteurs qui n’auraient pas suivi la continuité.

Rassurez-vous, pas de trop de dégât de ce côté, pour ce jeune irlandais envoyé au bagne en Amérique après un passage à Gorée pour ravitailler les navires marchands en « bois d’ébène« . Très rapidement le fantastique survient, ainsi que les pirates, avant de découvrir la très étrange société caraïbéenne où sages juif côtoient capitaines magiciens et maquerelle dominatrice. Dans ce monde le fantastique est omniprésent et l’on pourrait presque parler de « pirate fantasy » tant les actions surnaturelles fleurissent. Le tout reste correctement exploité en évitant le grandiloquant grâce à la mise en scène assez efficace de Darko Perovic. Et l’on finit cette agréable lecture (sans doute un peu trop rapide dans sa volonté d’avancer) avec l’envie d’en savoir plus sur ce puissant Loa qui a jeté son dévolu sur notre héros et les mystères du vaudou encore à peine effleurés.

note-calvin1note-calvin1note-calvin1

3 commentaires sur “Capitain Vaudou #1: Baron mort lente

  1. Oh je ne savais pas que c’était issu d’un jeu de rôle.
    Je suis passée totalement à côté pour ma part. Pas vraiment le genre de dessins que j’aime en dehors de la couverture + une ambiance qui n’a pas prise et un sentiment de quelque chose d’assez convenu au final…

    Aimé par 1 personne

    1. Le dessin est assez classique mais fait le job je trouve. J’ai bien aimé la rapidité de l’action et l’univers très solide. Après ça reste effectivement de la BD grand public comme il y en a beaucoup…

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s