*****·Comics·East & West·Nouveau !·Rapidos

Le dernier des dieux #4

esat-west

Comic de Philip Kennedy Johnson, Ricardo Federici et Sunny Gho (coul).
Urban (2021) 70p., série achevée en 4 volumes.

Voici enfin venue la conclusion (partielle) de cette sublime saga dont vous trouverez la chronique des deux précédents ici. Et avant d’entrer dans le vif du sujet on peut d’ors et déjà déflorer qu’ici commence seulement l’exploration de ce monde de Cain Anun, dont l’auteur confesse en post-face n’avoir qu’abordé l’écume (ce qu’on ressent volontiers à la lecture du background). Le quatrième tome est plus court et agrémenté d’une histoire annexe dessinée par un second dessinateur. D’autres albums sont donc à prévoir pour notre plus grand plaisir!

Attention SPOILERS!

couv_437062

Coup de coeur! (1)Nous avions laissé la Compagnie séparée et attaquée par un gigantesque Dragon… Depuis le premier tome Phillip Kennedy Johnson a démontré son envie de ruptures permanentes et aussitôt ouvert cet ultime chapitre voilà nos yeux passionnés rappelés à la dure réalité en voyant ce qu’est devenu le glorieux et si héroïque Haakon le honni, gardien des fae. En bon sadique destructeur de mondes, le scénariste ne cesse de briser ses plus beaux personnages, de révéler mensonges et infamies, au risque de nous laisser à la fin épuisés par tant de soubresauts…

Plus court que les autres, ce tome va ainsi nous dérouler la confrontation finale et les dernières et non des moindres révélations sur le péché originel. Je ne déflorerait pas tout mais si la partition graphique et le grandiose de cette bataille magique font toujours briller les mirettes, on ressent tout de même que l’on est en bout de ligne avec le gros des chocs émotionnels désormais derrière nous et une conclusion nécessairement un peu décevante. L’auteur garde encore quelques twist bien placés mais ce sont plus que jamais les textes intercalaires qui apportent la plus value en nous donnant envie de nous replonger en Cain Anun, quelle que soit la légende qui nous sera contée.The Last God #12 Preview - The Comic Book Dispatch

On pourra dire que cela fait très longtemps qu’un auteur n’aura su réinventer si brillamment des thèmes éculés de la fantasy, des elfes aux fées, en donnant le sentiment d’avoir touché le graal d’une légende de fantasy enfin adulte, complexe, une sorte de Watchmen du Seigneur des Anneaux qui en déconstruisant les mythes aura su les sublimer. Une quadrilogie majeure, à lire impérativement.

note-calvin1note-calvin1note-calvin1note-calvin1note-calvin1

2 commentaires sur “Le dernier des dieux #4

  1. Je viens de terminer cette série, trés intéressante !

    On sent que le background est extrêmement profond. La narration en deux timeline est aussi trés bien gérée. Le scénario est sympathique, et si le pitch de départ était vraiment original (« les héros de la légende ont menti »), la suite est relativement convenue, même si quelques twists le ponctuent. La conclusion est satisfaisante, mais sans surprise. Le principal défaut de cette série restera pour moi la caractérisation des personnages ; si certains sont plutôt intéressants, la plupart restent un peu insipides à mon sens.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s