***·Actualité·BD·Nouveau !·Service Presse

Carthago Adventures tome 6: La Source

La BD!

Sixième tome de 54 planches de la série spin-off Carthago Adventures, avec Christophe Bec et Jean-David Morvan au scénario, Bernard Khattou au dessin. Parution le 07/10/2020 aux éditions des Humanoïdes Associés.

Merci aux Humanos pour leur fidélité.

Les aventuriers de la frangine perdue

Le milliardaire Wolfgang Fiersinger, l’un des protagonistes de la série Carthago, est un homme drapé de secrets. Tant et si bien qu’il nous avait caché l’existence de sa sœur, Yara. Lorsque cette dernière disparait, Fiersinger mandate son jeune frère, l’insouciant Harry, pour la retrouver.

Peu rompu aux affres de l’aventure, Harry se voit rapidement adjoindre London Donovan, limier et homme à tout faire du milliardaire. Ensemble, ils vont se mettre sur la piste de la jeune femme, qui a semble-t-il décidé de mener une petite excursion au cœur de la jungle brésilienne.

Bien vite, nos deux compères mal assortis vont se rendre compte que la chasse aux monstres coule manifestement dans le sang des Fiersinger. En effet, il s’avère que si Yara s’est enfoncée dans une jungle impénétrable dans laquelle même les locaux ont peur de se rendre, c’est pour y rechercher une créature mythique, qui pourrait bien être liée à la singulière destinée de la famille.

L’enfer vert

Pour ce sixième chapitre du spin-off de la série cryptozoologique phare de ces dernières années, et après les forêts canadiennes, les marais africains, les côtes d’Alaska et les steppes sibériennes, Christophe Bec choisit de nous amener cette-fois sur un nouveau terrain, la jungle brésilienne. Comme le veut la prémisse de la série, il déterre une légende locale que nos héros vont trouver sur leur route, enrichissant ainsi un univers déjà foisonnant.

L’introduction en flash-back est dynamique, et nos héros ne se perdent pas en conjecture avant d’entrer dans le feu de l’action. Cependant, une fois dans la jungle, le lecteur pourra ressentir une certaine longueur. Le voyage demeure périlleux, mais il est aussi laborieux, les différentes péripéties censées entraver le parcours de nos héros présentant assez rapidement un caractère redondant. L’autre problème qui se pose ensuite, c’est que la conclusion hérite d’une place étriquée en fin d’album, forçant l’auteur à noircir ses phylactères de textes destinés à nous transmettre à la hâte les révélations qu’il avait prévues pour cet album.

Il faut noter néanmoins que le scénariste a ici bien choisit son duo, qui fonctionne plutôt de façon remarquable sur la longueur du récit, avec des pointes d’humour que l’on ne connaissait pas à la série. Cet album sonne un peu comme la rédemption d’un personnage qui nous était jusque là montré comme inepte, mais qui donne enfin à voir un peu de cran et de courage.

En revanche, sauf erreur de ma part, il n’est jamais fait mention du personnage de Yara en amont de ce tome, aussi il est permis de se demander pourquoi il sort maintenant du chapeau. Reconnaissons tout de même la faculté de Christophe Bec à mettre en lumière des mythes méconnus pour les adapter, souvent littéralement, à son univers syncrétique.

Un commentaire sur “Carthago Adventures tome 6: La Source

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s