****·Manga

Origin #4-5

esat-west

Manga de Boichi
Pika (2020), 9/10 tomes parus. Série finie au Japon.

Après avoir affronté un robot militaire Origin se retrouve envoyé au siège IA de l’AEE afin de remettre un rapport. Là-bas il va se retrouver au cœur d’une attaque terroriste avec un nouveau dilemme entre la nécessité d’intervenir et de protéger son identité…

couv_361956couv_368349

Origin - BD, informations, cotesPour preuve de l’implication de Boichi dans cette série qui lui tient particulièrement à cœur, les petites préfaces inclues sur la jaquette apportent des informations très intéressantes sur la démarche et éclairent d’un jour nouveau les planches du récit. Ainsi sur le volume quatre il nous décrit l’évolution récente du Cyberpunk dans les littératures de l’imaginaire et le plaisir à introduire le « personnage » de Y, l’IA surpuissante qui nous rappelle fortement l’IA de l’excellent manga Ex-Arm. Dans le cinquième tome il nous décrit dans un texte essentiel pour la compréhension de l’œuvre, de son envie de parler non seulement des robots mais surtout d' »êtres doués de pensée ». Par des rajouts réguliers de références à Asimov et ici à Arthur Clark il rattache sa série aux pères fondateurs du genre tout en citant Fritz Lang ou Terminator.

Ces deux volumes montent d’un cran en terme d’action puisque après l’introduction d’Origin à l’IA secrète développée par l’AEE les tomes quatre et cinq décrivent le déroulement de l’attaque des « frères » contre le centre. Moyen pour Boichi de faire parler la poudre avec des séquences d’action très puissantes et toujours aussi virtuoses. Le seul reproche que je ferais repose sur un rythme un peu haché du fait de la nécessité d’avancer rapidement dans cette série au format court (dix tomes en tout) et d’inutiles résumés des épisodes précédents, un peu comme dans certaines Scan Origin 44 VF - Lecture En Ligne Mangasséries américaines, ce qui fait perdre des pages de développement… Hormis cela, on est au cœur de l’action, avec toujours les réflexions d’Origin sur le meilleur moyen d’empêcher ses adversaires de tuer des humains (pour « vivre convenablement ») et les descriptifs techniques toujours passionnants sur les développements du corps des robots et les manœuvres pour parvenir à ses fins en utilisant le maximum des capacités de la « machine ». La baston est finalement un peu facile pour le héros mais on peut gager que cela va monter d’un cran avec l’arrivée des autres « frères ». Notons que le tome cinq profite étonnamment d’une séquence de résumé pour nous raconter l’origine des autres robots, ce qui n’avait pas été fait aussi clairement jusqu’ici et fait un peu retomber le mystère.

Sur ces volumes Boichi est particulièrement sage concernant ses tics puisqu’il y a très peu d’humour et aucun élément Ecchi, ce qui permet clairement de densifier le récit. Attention, la violence reste importante et l’auteur montre ce qu’il y a à montrer sans détours. Les bonnes idées foisonnent dans cette séquence, qui se rapproche donc beaucoup des idées dEx-Arm, manga récemment découvert, sublime graphiquement également et comme Origin descendant directe de l’œuvre de Masamune Shirow (Appleseed et Ghost in the shell… dont il faudra que je parle dans un billet dédié vu le nombre Origin: Chapter 42 - Page 18d’articles où je réfère au maître!). Je regrette simplement la première faute de gout avec le tank dont l’apparence semi-organique rappelle l’attrait de pas mal de manga pour les monstres à parties humaines (dents proéminentes, bouches multiples,…) et qui fait totalement tache ici dans une œuvre hyper-technologique (aspect graphique qu’assume mieux Ex-Arm). Dommage et j’espère que les combats contre les homologues androïdes reprendront rapidement. Je regrette également les bonus qui abandonnent (temporairement?) les fichiers techniques si passionnants des précédents volumes pour un journal de Boichi à l’humour tout à fait douteux…

Au final j’ai trouvé le volume quatre vraiment incroyable et le cinq un peu moins bon, dans une série qui reste particulièrement prenante autant intellectuellement que graphiquement et reste ce que Boichi à fait de mieux pour le moment dans ce que j’ai lu.

note-calvin1note-calvin1note-calvin1note-calvin1

10 commentaires sur “Origin #4-5

  1. Les tomes 5 et 6 sont pour moi le petit ventre mou de la série car ce sont les seuls qui manquent d’équilibre entre la partie action et la réflexion, développement de personnages et de thématiques. Mais après ça, le meilleur va arriver (à mes yeux, bien entendu).

    Aimé par 1 personne

      1. Tu sais ce que je pense que Sun-Ken Rock du coup j’avoue que sa longueur n’est pas un soucis pour moi, mais pour Origin clairement, je pense que Boichi en avait encore clairement sous la pédale et qu’il avait de la matière pour faire bien plus de tomes.
        Il ne me reste que le dernier tome à lire qui risque de passer très vite je pense. Dans le tome 9 on sentait déjà ce sentiment d’urgence dans l’avancée. Heureusement, ça ne veut pas dire qu’il rush tout et je pense qu’il peut finir convenablement avec le temps qui reste.

        Aimé par 1 personne

      2. J’avais cru commrendre ca oui et la fin de wallman indique clairement un projet de croisement. Wallman est introduit pas l’attaque de l’immeuble en ruine dans SKR. Je crois qu’on voit wallman a la fin de SKR d’ailleurs. Un Boichiverse serait sympa!

        J'aime

  2. Bonjour !
    Je suis désolé de parler d’un autre sujet, mais pouvez-vous me dire si EX-ARM est disponible dans le plan d’abonnement Izneo, ou si je dois acheter individuellement ?
    Je viens du Brésil mais je ne suis pas sûr de pouvoir m’y abonner de toute façon. Merci beaucoup !

    Aimé par 1 personne

    1. Les catalogues sont generalement un peu differents selon les zones geographiques mais si vous le trouvez sur le catalogue depuis chez vous il doit etre inclus dans l’abonnement. Je n’ai pas regardé les formules izneo depuis longtemps mais historiquement ils se basent sur une formule unique avec acces a tout. Sinon ils vendent parfois la serie complete pour un prix reduit. Bonne lecture!

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s