***·BD·Numérique·Rétro

Lecture COVID: Sanctuaire

La BD!

badge numeriqueSanctuaire est une série en trois tomes, écrite par Xavier Dorison et dessinée par Christophe Bec, parue entre 2001 et 2004 aux éditions des Humanoïdes Associés. L’intégrale la plus récente a été éditée en novembre 2018.

Couverture de Sanctuaire -INT- Intégrale

Les Lois de l’enfermement

En ces temps troublés de confinement mortifère où l’extérieur est redevenu un danger et où le prochain une menace, quoi de mieux que de se plonger dans un thriller aquatique claustrophobe, dans lequel les membres d’équipage d’un sous-marin sont piégés dans un lieu maudit au fond des eaux ?

Sanctuaire est une série dont l’impact sur le neuvième paysage artistique est indéniable, et qui a généré rien de moins qu’un reboot en cinq tomes (Sanctuaire Redux) ainsi qu’un prequel (Sanctuaire Genesis). Dans un contexte de guerre (pas si) froide, l’USS Nebraska patrouille au large de la Syrie et intercepte un mystérieux signal de détresse. Ce qu’ils vont trouver dépasse l’entendement: un vieux sous-marin soviétique échoué, aux abords d’une antique cité engloutie par les eaux. C’est en voulant explorer d’un peu trop près ces ruines que l’équipage va découvrir que quelque chose d’ancien et de malveillant y rôde, et que cette entité a jeté son dévolu sur eux…

Angoisse sous-marine

Dès lors, l’ambiance va assez rapidement dégénérer entre les parois du navire submersible. Les esprits vont s’échauffer, les angoisses patiemment refoulées vont resurgir violemment, pour donner place à une folie galopante, et même…à une incompréhensible épidémie à bord. Tandis que dans le sous-marin endommagé, les quelques hommes encore sains d’esprits tentent de trouver une issue favorable à cette débâcle, l’équipe d’expédition fait face de façon beaucoup plus frontale à un mal ancestral, pour qui les ruines servaient de prison, et qui a hâte de goûter à nouveau à la liberté.

Xavier Dorison utilise les trois tomes de Sanctuaire pour créer une ambiance paranoïaque et hallucinée, enchaînant les événements inexpliqués pour mieux plonger ses marins dans un océan de confusion, qui leur était étrangère jusque-là. Alors que ces soldats aguerris et rompus à la navigation sont formés pour faire face à toutes sortes de situations potentiellement létales, le scénariste va prendre un malin plaisir à les projeter face à l’inconnu, l’indicible même, mettant à l’épreuve leurs facultés mentales ainsi que leur instinct de survie.

Comme soulevé précédemment dans la chronique consacrée à Carthago, cette fois scénarisée par Christophe Bec, les dialogues, axés autour de la résolution de problèmes et parcourus par un jargon technique, donnent un aperçu du travail de documentation effectué par l’auteur, ce qui a pour effet de crédibiliser l’ensemble, mais peuvent être de nature à faire décrocher le lecteur non-initié ou pas assez attentif.

Le reste demeure impeccable, la trame générale de la trilogie reposant sur le ressort classique du Mal-scellé-dans-un-endroit-mystérieux et générant une terreur lovecraftienne à chaque recoin de planche. Xavier Dorison distille ce qu’il faut de background pour que le lecteur reste accroché, avide de réponses quant au sort des Le sanctuaire - AU COEUR DES BULLESprotagonistes ou à l’origine de l’être qui hante le Sanctuaire. On peut toutefois déplorer un clap de fin un peu brusque, qui contraste avec le soin apporté au reste de l’œuvre.

La partie graphique assurée par Christophe Bec, montre l’aisance de ce dernier avec le monde sous-marin, que l’auteur a exploré par la suite dans d’autres de ses œuvres (Carthago en tête). En revanche, il est possible de rester un tantinet perplexe face à certains de ses visages, qui, personnellement, m’ont peu fait traverser la fameuse Vallée de l’Étrange sur certaines cases (du coup, je ne suis pas sûr, mais j’ai cru comprendre que le dessinateur s’était inspiré d’acteurs pour certains personnages, les plus reconnaissables étant Bruce Willis ou encore Johnny Depp).

En résumé, Sanctuaire est un classique du genre Fantastique, possédant une intrigue solide et une ambiance angoissante garantie. Vous y repenserez sûrement la prochaine fois que vous visiterez des ruines antiques sous-marines !

Vous retrouverez Sanctuaire avec un article sur Sanctuaire Genesis dès demain!

3 commentaires sur “Lecture COVID: Sanctuaire

  1. L’intrigue a l’air chouette, prenante, un peu stressante et dans l’air du temps, par contre j’ai beaucoup de mal avec la colorisation sur les pages comme la dernière que tu montres ^^!

    J'aime

  2. Etant un grand fan de Xavier Dorison, j’avais lui Sanctuaires lors de sa sortie. La lecture de ton article l’a rappelé à mon souvenir. Je ne vais donc pas tarder à m’y plonger à nouveau…
    Au plaisir de te relire…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s