***·BD·Nouveau !

Le Cimetière des Âmes

BD du mercredi

Album de 88 pages, premier tome d’une série écrite par Éric Corbeyran et dessinée par Francisco Manna. Parution le 18/09/2019 aux éditions Glénat dans la collection Grindhouse.

Contre la fin de tout

Bill Night, Olivia et Ashley, des agents de l’Académie Parallèle, mènent frénétiquement des recherches d’une importance capitale. En effet, si l’on se réfère à une prophétie découverte peu de temps auparavant, la fin du monde tel que nous le connaissons pourrait survenir très bientôt, livrant la Terre au règne du Linceul, une entité antédiluvienne et abstraite qui n’aspire qu’à répandre partout ses cendres mortifères.

Le seul qui semble capable de contrer l’avènement du Linceul est un énigmatique occultiste surnommé Red De Ath, qui serait sûrement très efficace s’il n’était pas mort, il y a 200 ans. Nos aventuriers de l’occulte se lancent donc à la recherche de sa dépouille, espérant y trouver des indices ou un moyen d’éviter l’Apocalypse. Ce qu’ils trouveront sera tout de même bien plus intéressant, puisque par un concours de circonstances, ils parviendront à ressusciter Red De Ath, alias Archibald Donehue.

Le vieil homme avait anticipé sa mort et sa résurrection, dans un plan fomenté durant l’une de ses bitures, afin de vaincre le Linceul lors de sa résurgence. Toutefois, la traversée a fait d’Archibald un être instable. Sera-t-il l’allié précieux que nos héros espèrent ?

La Grande Faucheuse arrive

L’incontournable Corbeyran, auteur à l’impressionnante bibliographie, établit dès les premières pages de cette série une ambiance singulière, entre horreur et aventure. Edgar Allan Poe, cité en référence par Achibald, et H.P. Lovecraft ne sont jamais très loin, entre goules voraces et entités malveillantes à la forme insaisissable.

En lisant les péripéties de l’Académie Parallèle, dotée d’un agent non-humain aux capacités particulières (Bill le Gorille génétiquement modifié), on ne peut s’empêcher de penser au célèbre Hellboy, qui s’est depuis longtemps imposé en parangon du genre. L’auteur offre d’ailleurs un background intéressant à Bill Night, qui donne des allures de dystopie à cet univers encore en expansion.

La seconde partie de l’album impulse des nouveaux enjeux et des nouveaux antagonistes de façon assez bienvenue, ce qui éveille notre curiosité et nous donne envie de découvrir la suite. Sortie l’année dernière, Le Cimetière des Âmes est un élément solide de la collection Grindhouse !

Un commentaire sur “Le Cimetière des Âmes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s