***·BD·Mercredi BD·Nouveau !·Numérique·Service Presse

L’ange aux ailes de lumière, l’intégrale

BD du mercredi

Série en deux tomes, écrite par Harry Bozino et dessinée par Carlos Magno, adaptée de l’œuvre de Julia Verlanger. Premier tome de 46 planches paru le 28/08/019, second tome de 48 planches paru le 25/03/2020 aux éditions des Humanoïdes Associés.

bsic journalismMerci aux Humanos pour leur confiance.

 

Vers l’infini…et l’au-delà

badge numeriqueDans un lointain futur, l’Humanité a accompli un exode vers les étoiles, s’établissant sur de nouvelles planètes après avoir débarqué d’immenses arches stellaires. Cependant, cette conquête ne s’est pas faite sans heurts, et de nombreuses arches furent perdues dans le cosmos.

La Confrérie des Étoiles, conglomérat des nouvelles sociétés humaines, s’est donné pour but de fédérer à nouveau cette diaspora intergalactique, après avoir acquis la vitesse supra-luminique lui permettant de rejoindre les coins les plus distants du cosmos.

Cependant, certains pionniers, une fois débarqués sur leur nouvelle terre promise, ont du faire avec les moyens du bord, consentir parfois à des sacrifices, si bien qu’au fil des générations, les colons n’ont pu fonder que des sociétés régressives et oublié leurs origines terrestres.

Jatred , le protagoniste, est issu d’un de ces mondes, où il vivait en esclave. Récupéré par la Confrérie, il s’est non seulement affranchi mais en est devenu un agent, un cadet, de ceux chargés d’établir le contact avec les colonies perdues. Pour sa première mission, il se voit affublé de l’arrogante Valika pour partenaire. La collaboration ne s’annonce pas facile entre le fougueux « rétro » et l’élitiste cadette.

A la recherche des origines

Sitôt arrivés sur leur nouvelle affectation, la planète Vaeroya,, les deux novices vont découvrir un monde en proie aux divisions et aux conditions hostiles d’un monde qui refuse de se laisser apprivoiser. Les colons de Vaeroya, étrangers aux coutumes terriennes, voient d’un mauvais œil l’irruption de la Confrérie des étoiles chez eux, alors même qu’ils luttent depuis aussi loin que remonte leur mémoire collective contre des démons ailés résidant dans l’hémisphère hostile de la planète. Comme toujours en temps de crise, les extrêmes y voient l’opportunité d’asseoir leur influence, ce qui exacerbe les tensions.

Jatred, mu par un idéalisme juvénile, va sauver une habitante promise à l’échafaud, cette dernière ayant commis le crime de fricoter avec un démon, autrement appelé par certains un « ange aux ailes de lumière ». Ce sera le début de péripéties qui amèneront les cadets à la découverte de la genèse des colons.

Jatred, mu par un idéalisme juvénile, va sauver une habitante promise à l’échafaud, cette dernière ayant commis le crime de fricoter avec un démon, autrement appelé par certains un « ange aux ailes de lumière ». Ce sera le début de péripéties qui amèneront les cadets à la découverte de la genèse des colons.

Harry Bozino a ici la lourde tâche d’adapter l’univers des Planètes Orphelines, une saga-fleuve chroniquant par divers prismes le devenir d’une Humanité conquérante des étoiles. Le résultat est très plaisant, aboutissant à une intrigue compacte mais présentant l’avantage de ne pas souffrir de temps mort. Contrairement à ce que laissait présager le premier tome, et conformément aux poncifs de la SF, les personnages ne sont pas mis de côté au profit d’une intrigue plus grande dont ils seraient les simples pourvoyeurs. Au contraire, il y a une dynamique entre eux dont on perçoit la progression. Le format en deux tomes empêche bien sûr de s’appesantir sur leur psychologies, toutefois, la lecture de l’ensemble rend le tout cohérent.

Le dessin de Carlos Magno sied tout à fait au genre SF, car le style réaliste permet de poser des décors et des vaisseaux crédibles. Ses personnages, si on peut reprocher certaines postures figées, sont agréablement représentés et caractérisés. En outre, le dessinateur brésilien semble mieux maîtriser les plans larges et les panoramiques que les plans rapprochés.

Encore une fois, les Humanos ajoutent une œuvre de science-fiction efficace à leur ligne éditoriale, une série courte mêlant aventure, exploration spatiale, intrigue politique et fable sur l’égalité et la solidarité.

2 commentaires sur “L’ange aux ailes de lumière, l’intégrale

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s