****·Cinéma·Manga·Nouveau !

Visionnage: Alita, Battle angel

51344548_1047658658752130_600868939777441792_n

Comme beaucoup j’étais très sceptique à la sortie de cette adaptation du célèbre manga Gunm (l’un des premiers sortis en France par Glénat dans les années 1990, à l’époque d’Akira, Appleseed et autres Dragonball) tant, de mémoire, aucune adaptation live de manga n’a jamais été faite suffisamment sérieusement pour mériter un visionnage. Les noms de Robert Rodriguez et de James Cameron à la production ne suffisaient pas pour justifier une adaptation réussie et le débat sur les yeux surdimensionnésyeux surdimensionnés de l’héroïne à la sortie n’ont pas aidé à donner plus envie que cela.

Résultat de recherche d'images pour "alita battle angel movie concept art"Pour rappel, le manga Gunm (intitulé Alita, Battle Angel aux Etats-Unis) se déroule sur trois séries: Gunm, Last Order et Mars Chronicles. Le film de Rodriguez, en développant assez largement le background (bien plus que le premier manga il me semble) semble vouloir s’orienter vers une saga reprenant l’univers global de la BD et c’est la première bonne nouvelle. Le manga d’origine proposait une version très trash de Rollerball en mode cyberpunk avec des cyborg dans un univers où la limite entre robot et humain est bien faible et où toute morale organique a disparu. L’ambiance glaçante du manga se retrouve étonnamment dans ce film grand public où les deux auteurs (réalisateur et producteur) ont recherché une grande fidélité avec le matériau d’origine en aucunement une transposition dans des codes susceptibles de plaire au public nord-américain.Image associée C’est la second réussite du film. Si l’on reste sur l’intrigue du premier arc avec ce tronc semi-humain reconstruit par le professeur Edo, génie de la robotique et déchu de la cité haute de Zalem, et qui devient la plus redoutable des chasseuse de prime et joueuse de Motorball. La quantité de sujets issus plus ou moins directement du manga est impressionnante pour un film d’action et la gestion du rythme est à ce titre assez impressionnante, en parvenant sans ennui, sans ventre mou, à lier l’ensemble, sans frustration et avec une grosse envie de découvrir plus. La troisième réussite du film est de dépasser visuellement le manga (je n’ai personnellement jamais accroché avec le style du mangaka) avec un univers, certes tout à fait numérique, cohérent, un jeu des acteurs convaincants et une tension dramatique qui n’a pas l’artificialité de beaucoup de films à images de synthèses. Pour un métrage porté par une actrice numérique c’est un sacré succès et une nouvelle preuve que WETA est la meilleure compagne d’effets spéciaux du monde.

Image associée

Le box-office a très logiquement abouti à un semi échec directement issu de cette ambition artistique: les américains ont boudé le film, le reste du monde s’est laissé tenter. Les journalistes cinéma envisagent difficilement une suite facilement négociée avec les studios mais plutôt une possibilité selon les envies de James Cameron (qui porte le projet depuis de très nombreuses années) après le pactole que ne manqueront pas de rapporter les suites d’Avatar. On ne peut donc qu’attendre avec frustration tant personne n’attendait rien de ce projet et tant ce film a montré qu’avec de la passion et un respect créatif (contrairement à la citation qu’a été le Ghost in the shell de Rupert Sanders) une adaptation de manga est possible. Sachant qu’un certain Akira est en production…

note-calvin1note-calvin1note-calvin1note-calvin1

7 commentaires sur “Visionnage: Alita, Battle angel

      1. Effectivement.
        Je me souviens avoir trouvé Ghost In the Shell vraiment raté (en plus d’avoir un casting qui ne va pas du tout en dehors de Michael Pitt à mes yeux).
        Et on va éviter de parler des films Dragon Ball qui s’apparentent plus à des trolls ^^

        Aimé par 1 personne

      2. Je dirais pas raté pour GITS mais juste inintéressant car simple décalco du film d’Oshii. Une adaptation doit apporter quelquechose de neuf. Sinon on préfère toujours l’original.

        Aimé par 1 personne

      3. Il y avait quand même quelques changements, mais pour le coup ils n’étaient pas forcément des plus réussis.
        En fait, j’ai le souvenir d’un film vraiment ennuyeux, avec des acteurs à côté de la plaque comme j’ai dit, et une mise en scène vraiment pas folle.

        Aimé par 1 personne

  1. Bel article
    Autant moi que ma sœur qui n’est pas du tout dans le monde du manga en général avons adoré ce film.
    En plus, il m’a donné envie d’espérer une suite et de découvrir la vision du manga (donc ses objectifs sont réussis)

    Aimé par 1 personne

    1. Visiblement la suite est pas du tout gagné. Mais on ne sait jamais. Sur le manga faut accrocher aux dessins mais l’avantage c’est que c’est assez court. Ce serait génial qu’un film puisse être cette porte d’entrée vers le manga papier qui est un univers très particulier notamment de par la culture nippone qui est à peu près extraterrestre pour nous…

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s