***·BD·Documentaire·Nouveau !·Numérique·Service Presse

Fêtes himalayennes: les derniers Kalash

Le Docu du Week-End

 

BD de J-Y Loudes et Hubert Maury
La boite à bulles/Musée des confluences (2019)

badge numeriquecouv_356073J’ai découvert cet album en visitant l’exposition du Musée des Confluences de Lyon (destiné à aborder la Nature, les traditions et les cultures humaines et où j’avais vu récemment une exposition sur Hugo Pratt) sur les Derniers Kalash, visible jusqu’au premier décembre prochain. Réalisé en partenariat avec l’éditeur La Boite à bulle, l’album retrace le séjour des trois personnes dont les captations photos et vidéo sont à l’origine de l’exposition.

En 1978, trois jeunes français abandonnent leur emploi pour aller passer plusieurs mois au milieu des Kalash, dernière ethnie païenne du nord du Pakistan. Là-bas ils vont entreprendre une immersion ethnologique au sein d’une peuplade dont les rites hors du temps renvoient aux traditions primordiales de l’humanité.

Résultat de recherche d'images pour "les derniers kalash bd"Comme souvent dans une BD documentaire c’est la narration, le scénario qui donne son intérêt à l’ouvrage, en ajoutant une plus-valu très importante à une exposition dont j’avais trouvé le récit assez minimaliste. La difficulté de la muséographie, surtout pour des sujets dont peu de traces sont visibles, est toujours d’organiser une progression narrative pour structurer la prise de connaissance. Et cet album est non seulement très réussi sur ce point mais je dirais indispensable à tout visiteur de l’exposition, si bien que je ne comprends pas pourquoi le musée n’a pas intégré des planches de l’album directement dans l’installation muséale…

Résultat de recherche d'images pour "les derniers kalash bd"Mais revenons au livre, dont la très jolie couverture donne envie de pénétrer dans ce voyage à l’orée des années 1980, alors que l’invasion soviétique de l’Afghanistan est imminente. Si le dessinateur Hubert Maury a une technique amateur (ce qu’il est, analyste diplomatique de carrière avant de se lancer dans des romans graphiques), le récit de Jean-Yves Loude, l’un des visiteurs des Kalash est particulièrement rythmé et guidé, permettant au lecteur de lire la BD comme un vrai récit et non comme un simple amoncellement de moments et de rites. Ce n’était pas gagné car l’intérêt de cet album réside bien dans la découverte d’une peuplade et son acceptation de trois français si différents. Comme tout ethnologue il faudra ranger ses lunettes et sa morale occidentale pour essayer de comprendre cette tribu où les femmes sont impures mais intégrées, où les riches accèdent aux honneurs en se ruinant pour les pauvres et où toute la vie de la vallée est rythmée par le cycle de la Nature, des règles menstruelles aux solstices. A noter que les pages intercalent des photos (visibles à l’exposition) et des captures vidéo.

Résultat de recherche d'images pour "les derniers kalash bd"Ce qu’il y a de fascinant c’est de voir cette population reculée qui a résisté aux vagues d’islamisation à l’heure d’un retour aux idées de Djihad. Comment ces faibles paysans ont-ils résisté alors que notre école nous parle de hordes islamiques conquérant jusqu’à Poitiers. Troublant. De voir également l’influence croisée de la culture Hindou, Boudhiste et monothéiste dans ces traditions parfois amusantes ou archaïque (comme cette explication de la marque impure des femmes) mais qui ont toujours un sens. Parfois les français se laissent aller à des remarques intrigantes auprès des enfants, en demandant par exemple si les chèvres sont acceptées dans le temple quand les femmes ne le sont pas…

Ce récit d’une vie à défendre la culture d’une peuplade de trois mille individus est assez fascinant à la fois par l’implication qu’elle reflète de la part des trois ethnologues et par l’impression vertigineuse que l’on assiste à une culture identique à ce qui se passait partout sur Terre depuis la nuit des temps jusqu’à l’époque moderne. Ces Kalash disparaîtront prochainement sans nul doute, victime de l’exode, de la pauvreté, des attaques des musulmans,… C’est donc un moment rare auquel nous assistons.

note-calvin1note-calvin1note-calvin1

Achetez-le chez njziphxv

2 commentaires sur “Fêtes himalayennes: les derniers Kalash

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s