****·Comics·East & West·Nouveau !

Rags

esat-west

Webcomic de Trent Luther, Brian Ball et Luigi Teruel,
rags1-digital-1_1024x1024Version papier éditée par Antartic press (2018), 22 p./volume 3 volumes + 1 prologue parus sur 7.

Rags est un projet de garçons, assumant son côté débile et sexy, un peu comme le récent Shirtless Bear Fighter du reste. Or, si les japonais nous ont habitué au fan service il n’en est pas de même chez nos amis ricains toujours un brin puritains sur les bords et qui préféreront toujours étaler des super-héroïnes aux poses et tenues parfois très limites… mais toujours officiellement « habillées ». Ce qui est cool dans le comic Indé et encore plus le webcomic c’est que les auteurs peuvent se lâcher totalement.

La vétéran de l’armée Regina Ragowski est nue avec une horde de zombies à ses trousses… Sa priorité: trouver un pantalon! Mais dans cet apocalypse où les pulsions primaires des humains resurgissent elle ne pourra compter que sur elle-même pour se trouver une tenue…

Les auteurs, malins, ont censuré les parties les plus intimes de la demoiselle avec des tampons en forme de lapin (proche du lapin de Playboy)… dont vous pourrez vous dispenser moyennant l’achat d’une version spéciale un peu plus chère… C’est de bonne guerre et pour une production gratuite de cette qualité on ne leur en voudra pas.

Résultat de recherche d'images pour "rags comic teruel"Passés ces détails « technique », que vaut ce comic? D’abord graphiquement c’est très très bien, tant au niveau des traits que de la colorisation assez chouette: les auteurs ont pris le parti d’un grisé qui va bien avec le post-apo zombiesque et réhaussé de pas mal de couleurs qui ravivent les planches et mettent le focus dans des cases forcément bordéliques étant donné le nombre de personnages (humains ou zombies) et d’éléments de décors amoncelés pour illustrer le chaos ambiant. L’héroïne est une rouquine tatouée et l’on suit sa chevelure dans ses déambulations… mais ce procédé est utilisé pour d’autres personnages au long des trois volumes publiés. Étonnamment le scénario est assez compliqué puisque nous avons affaire à un va et viens temporel où l’on nous explique assez rapidement comment le soldat Ragowski s’est retrouvée dépourvue de vêtements. Comme pour Sun-Ken Rock par exemple, les occasions sont nombreuses de retrouver le personnage dans son plus simple appareil mais j’ai trouvé cela moins vulgaire que dans le manga de Boichi. L’intrigue se concentre néanmoins sur des séquences sans logique enchaînant les interventions de zombies, créant une tension permanente, aucun lieu n’étant sécurisé. Un peu facile mais efficace.

Image associéeVous l’aurez compris, au stade de publication, outre le côté volontairement décalé de l’intrigue (toute la com’ des auteurs revient sur la problématique de trouver un pantalon) c’est surtout le graphisme et les séquences dynamiques qui prévaut (avec un langage très cru qui va bien avec l’ambiance badass). Personnellement ce que j’ai beaucoup aimé c’est le modèle économique du projet, qui rejoint le concept de freemium. La BD est donc diffusée gratuitement (en version « censurée » donc), avec la possibilité d’acheter la version papier chez le partenaire éditorial, des versions numériques normales ou décensurées ou encore tout un tas de goodies allant de l’affiche au mug. Si l’on part du principe que tout le monde préfère lire une BD papier (je rappelle ici ma pratique de la BD numérique), je pense que les éditeurs auraient beaucoup à gagner à diffuser ainsi leurs albums. La formule Iznéo permet un entre-deux avec des tarifs numériques très correctes, voir carrément pas cher en cas de promo. Ce type de BD bien débile se prête tout à fait à des diffusions économiques qui leur laisse leur chance!

note-calvin1note-calvin1note-calvin1

Lisez-le en ligne.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s