BD·Mercredi BD·Nouveau !

Le retour

BD du mercredi
BD de Bruno Duhamel
Grand Angle (2017), 92 p., One-shot.
Couverture de Le retour (Duhamel) - Le retour

Fabrication de qualité à couverture épaisse et jolie illustration intrigante. Préface de l’auteur expliquant l’inspiration à l’origine de la BD. Rien de particulier à souligner. Cet album fait partie de la sélection du prix des lycéens de la région Auvergne-Rhône-Alpes au même titre qu’Essence de Benjamin Flao, récemment critiqué.

Après une carrière éclatante d’artiste plasticien à la mode aux Etats-Unis, Cristobal revient s’installer sur son île natale de Lanzarotte, petite pastille volcanique noire et aride perdue en atlantique, où l’appât du gain pousse promoteurs et élus à bétonner au risque de défigurer le paysage primaire. En faisant venir des amis artistes il va transformer l’île en conservatoire du paysage. Des années pendant lesquelles son égo, son passé familial et ses ambitions se confronteront à ce volcan indomptable…

Résultat de recherche d'images pour "le retour duhamel"Passionnante biographie fictive que cet album d’un auteur que je ne connaissais pas et dont le style de dessins ne sont généralement pas ma tasse de thé. Mais souvent en BD le projet investi transmute un trait pour en faire un ensemble cohérent et intéressant. Ici le travail graphique porte surtout sur les couleurs et l’esthétique design qui répond aux paysages impressionnants de l’île. Le projet paysagiste du personnage donne lieu à de très belles planches qui donnent envie d’aller faire un tour sur Lanzarotte, île réelle où l’aridité volcanique a donné lieu à une véritable réserve de plantes désertiques dans des décors lunaires où l’implantation humaine reste improbable.

Résultat de recherche d'images pour "le retour duhamel"L’autre intérêt de l’album repose sur ce personnage éminemment complexe d’artiste dans toute son ambiguïté: à la fois visionnaire, utilisant sa notoriété et son argent pour protéger son île, mégalomane s’appropriant un territoire par son seul choix supérieur, vampire familial, attirant tout autour de son conflit œdipien avec son père et devenant destructeur de tout bonheur. Les dessins de Duhamel parviennent à exprimer à la fois cette puissance physique, ce volcan humain qui répond à celui de l’île et à celui du père défunt auquel il ne pourra plus se confronter et résoudre son conflit. L’ouvrage apporte ainsi un côté symbolique subtile et réaliste à une aventure artistique et familiale. Traversant toute la vie de l’artiste la BD s’écoule de son arrivée, jeune et fier conquérant idéaliste combattant la corruption, au crépuscule où l’artiste à conquis la population mais reste sidéré par ce volcan qui incarne le père. Le lecteur ressent à la fois une immense sympathie pour cet esprit déterminé et génial torturé par son passé d’enfant insoluble, et la conscience de sa mégalomanie cannibale incapable d’accepter l’amour de sa compagne. Le volcan a trop de lave, trop de sève pour entrer dans une vie d’homme et l’amour simple d’un mari et d’un père.Résultat de recherche d'images pour "le retour duhamel"

Le retour est un très beau voyage, une aventure humaine dont l’auteur doit être fier tant il réussit son objectif. L’auteur parvient à se dépasser pour produire un chant universel qui allie l’intelligence et l’esthétique. Une chaude recommandation qui mérite toute votre attention.

note-calvin1note-calvin1note-calvin1note-calvin1

Achetez-lebadge-cml

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s