BD·Nouveau !

Conan: Le colosse noir

BD de Vincent Brugeas et Ronan Toulhoat
Dargaud (2018), one shot, 64 p. + cahier bonus avec la première édition.

9782344012475-lL’album à la superbe couverture sanguine s’ouvre immédiatement sur la BD juste après la page de titre. Les éléments complémentaires seront donc à la fin, avec d’abord une dernière planche magnifique, totalement « frazetienne », puis une double page détaillant la genèse de la nouvelle de Robert E. Howard qui a inspiré cet album ; ensuite une série d’illustrations hommages et enfin quelques courtes précisions sur la collection avec les albums parus et à paraître (… où n’apparaît pas l’album dessiné par Robin Recht dont l’illustration de couverture a fortement émoustillé les réseaux sociaux – et pas que la couverture…). L’intérieur de couverture propose la carte du monde de Conan, ce qui n’est pas inutile étant donné le scénario très politique de l’album.

Lorsque le roi Shevatas atteint l’antique de Kuthchemes il va réveiller la puissance d’un ancien sorcier noir. L’équilibre des cités-Etats et des nations du désert va être rompu par ce nouveau conquérant. Enrôlé comme mercenaire dans une armée, Conan le cimmerien va se retrouver défenseur de la reine et dernier rempart contre cette puissance maléfique…

Résultat de recherche d'images pour "conan toulhoat"Comme pour Elric, je suis totalement ignorant des écrits de Howard et ne connais Conan que par Frazetta et le film de John Milius. Ainsi je n’ai aucun passif romantique avec le personnage et si l’imaginaire créé par l’illustrateur américain me fascine comme tout le monde, c’est surtout pour le couple Brugeas/Toulhoat que j’ai été attiré par cet album. En effet, tout dans leurs œuvres précédentes me paraît amener à cet album et sa lecture m’a confirmé cela: l’encrage puissant, la dynamique des cadrages, l’érotisme et la tension musculaire des personnage de Ronan Toulhoat reflètent totalement cet univers guerrier de l’âge Hyborien.

Si le dessinateur nous a maintes fois montré son talent et son envie de batailles furieuses, jamais ses planches n’ont été aussi noires, organiques (les nuées noires omniprésentes), avec un découpage laissant la place (18 pages tout de même) à cette description titanesque de batailles que seul un Olivier Ledroit auparavant avait su monter à ce niveau apocalyptique dans les premiers tomes des Chroniques de la Lune noire. On est ici en cinémascope, avec de très larges plans d’un magnifique désert noirci par les milliers de soldats des deux armées. A côté, les batailles d’Ira Dei ou du Roy des Ribauds ressembleraient presque à la Guerre des boutons…

Résultat de recherche d'images pour "conan toulhoat"Pourtant cet album réalisé en 2016 (le lancement de la collection Conan, dirigée par JD Morvan, a été retardé pour des raisons de droits) n’est pas le plus poussé graphiquement de Toulhoat. Les arrières-plans et les décors en particulier sont parfois un peu rapidement illustrés. Pourtant les auteurs font preuve d’une implication totale, comme cette séquence d’introduction quasi-muette où les dessins encrés se mélangent aux crayonnés pour représenter les fantômes du passé de la vieille cité. Ronan Toulhoat (dont la productivité est réellement sidérante, je ne cesserais de le rappeler) s’est clairement concentré sur les personnages et l’action de premier plan et sa maîtrise de l’outil numérique parvient à compenser le travail économisé sur le fonds. Résultat de recherche d'images pour "conan toulhoat"Surtout, sa récente technique de colorisation qui ne m’avait pas convaincu sur ses derniers albums, trouve ici toute sa pertinence: le monde de Conan est fruste et raffiné, violent et érotique… les aplats de couleurs rouge/bleu/orangé posent une ambiance mythique appuyée par les encrages de l’illustrateur qu’il n’est plus besoin de souligner (on a par moment des souvenir du 300 de Frank Miller). Cela est rehaussé par maintes volutes très fines qui habillent magnifiquement les costumes et décors en réduisant la nécessité de précision. Je ne m’étendrais pas sur la maîtrise anatomique et des costumes de l’illustrateur que ses lecteurs habitués connaissent. A noter qu’une édition n&b est disponible (et m’a beaucoup fait hésiter) et je pense après lecture que la version couleur est plus forte.

Résultat de recherche d'images pour "conan toulhoat"L’histoire pourrait trancher avec cette ambiance graphique. Vincent Brugeas a choisi d’établir un contexte diplomatique et guerrier complexe, qui permet d’ajouter de la subtilité à une intrigue sommes toutes sommaire (un sorcier cherche à conquérir une princesse…). Ne connaissant pas la nouvelle d’origine je ne peux dire quelles ont été les contraintes d’adaptation mais personnellement j’aurais aimé plus de fantastique, plus de noirceur païenne liée au sorcier… Mais parvenir à associer une gigantesque bataille, les débats diplomatico-stratégiques de la première partie et un cadre général en un seul one-shot de 64 pages est une sacré réussite. Cela car nous a été épargnée une introduction au personnage, ce qui n’aurait pas été nécessaire puisque la collection Conan propose différentes visions d’un même univers. Personnellement, ce qui m’apparaît comme le meilleur album du duo à ce jour donne très envie de prolonger le plaisir sur les autres volumes, surtout lorsque l’on voit les noms de ceux qui prendront la suite…

note-calvin1note-calvin1note-calvin1note-calvin1note-calvin1

Commandez le badge-cml

Publicités

2 commentaires sur “Conan: Le colosse noir

  1. Il s’agit d’un album dont je n’avais pas entendu parlé. Je te remercie de m’en apprendre l’existence car je suis un grand fan de ce duo d’auteurs ! Vu ton enthousiasme, je vais m’empresser de me le procurer. Au plaisir de te relire…

    Aimé par 1 personne

    1. Moi aussi je les adore. J’aimerais qu’ils changent d’univers mais la c’est vraiment excellent. J’attend celui de Recht avec impatience, pas encore de date de sortie je crois

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s