*·**·***·****·BD·Comics·Manga·Rapidos

Albums en vrac

Résultat de recherche d'images pour "radiant valente tome 2"Radiant #2: Seth, dit « biquette » poursuit son apprentissage et cimente son groupe dans sa quête du Radiant. Je me suis marré au moins autant dans ce second volume, dont le dessin est toujours tip-top, les personnages grossiers à souhait (avec juste ce qu’il faut de scato-vomi…) et les combats hyper-dynamiques. L’idée du Fantasia comme incarnation de la magie permet de belles volutes dans les planches et le méchant du volume est charismatique et inquiétant à souhait. Les échanges verbaux sont tordants (mention spéciale pour le capitaine Konrad de Marbourg (référence quand tu nous tient…) totalement parano). Pour l’instant on a un sans faute avec une progression hyper rapide et 100 vannes par case. Chapeau l’auteur, moi je continue!

NB: si vous cherchez bien les premières images du dessin-animé japonais issu du manga sont visibles sur le web…

Les Tuniques Bleues - tome 60 - Carte blanche pour un bleuCarte blanche pour un bleu: Après une énième charge Chesterfield se retrouve amnésique ou « courgette » selon les termes du toubib. Blutch a une semaine pour lui faire retrouver ses esprits… On capte vite l’idée de ce 60° album de Blutch et Chesterfield: faire revivre des moments passés de la série au prétexte d’une thérapie de choc. Autant le dernier album m’avait plutôt botté (sans y trouver une fraîcheur débordante) l’humour était rodé et efficace, autant ici je me suis un peu ennuyé. C’est cousu de fil blanc, les bon mots reviennent sans grande originalité (la fameuse « courgette » qui doit nous faire rire toute les 3 pages…) et il me semble bien que les auteurs ont déjà utilisé ce ressort pour d’autres albums. Vu le nombre de volumes que comporte la série, vous pouvez parfaitement oublier celui-là…

Diplomatie (Katanga #2): J’avais beaucoup apprécié le premier tome lu il y a quelques semaines. Ce second opus (qui attend un troisième) a l’étrange particularité de commencer quelques planches avant un titre de « deuxième chapitre »… comme si le premier album avait été amputé de quelques pages. On enchaîne donc sur l’équipée des barbouzes pour récupérer les diamants en territoire sauvage… et le mot est faible. Même petite gène que sur le T1 à voir ces hordes de noirs en machettes semi-cannibales. La lecture est toujours plaisante, visuellement et pour  les dialogues. Cette brochette d’ordures finies est amusante à regarder tant on ne s’attache à aucun, mais l’intrigue, plus action que sur le premier volume (étrange titre un peu trompeur d’ailleurs) est un peu réchauffée. Ça reste de la très bonne BD mais la recette de Vallée et Nury utilisée sur Il était une fois en France commence à tourner un peu en rond.

project boardLes sentiers de Womhole: Pour ce projet vieux de 15 ans l’éditeur « participatif » Sandawe nous présente une sorte de Mad-Max rural dans une France de dégénérés au rouge qui tache… Le western à la mode France-profonde est assez décapant, entre la galerie de tronches toutes plus affreuses et édentées les unes que les autres et les Ragougna, sortes de monstres humanoïdes en guerre contre les habitants du « Comté » dirigé par un dictateur tout puissant. Sur un scénario de « sauvetage chez les indiens » assez linéaire, on découvre dans cet album un dessinateur vraiment intéressant, à la fois techniquement très maîtrisé et doté de son propre style (bien que se réclamant de Franquin). Il y a de la bouteille derrière ces crayons et notamment une colorisation et des textures vraiment chouettes. L’album comporte en outre à la fin un making of super intéressant. Une bonne découverte à laquelle je souhaite plein de succès et qui incite à regarder la suite avec attention.

Album lu grâce à Iznéo.

Station 16: Depuis quelques années Hermann travaille exclusivement avec son fils, souvent dans la collection Signé. Son style graphique en couleurs directes est reconnaissable et souvent très élégant. Côté scénarii c’est plus variable, notamment avec Yves H qui produit souvent des trames un peu alambiquées voir incompréhensibles. J’apprécie pourtant généralement les albums des deux Hermann… pourtant ici on a vraiment le minimum syndical et il est parfaitement incompréhensible de la part de l’éditeur de sortir un aussi petit album dans une collection jadis aussi prestigieuse. Pour faire vite on a l’idée d’un « The thing » mélangé à du paradoxe temporel envoyé à la va-vite et sans aucune explication. Ça ne fait pas peut, les dessins sont tout gris et il n’y a vraiment aucune originalité dans cet album. A éviter.

2 commentaires sur “Albums en vrac

  1. Effectivement, nous avons des avis partagés sur ce dernier tome des Tuniques Bleues et sur l’efficacité du partenariat entre Hermann et son fils. Je suis par contre plus mitigée que toi sur Katanga (bon, je n’ai pas lu « Il était une fois en France »), qui, malgré la beauté graphique et l’intérêt du sujet, me laisse un sentiment de malaise. Peut être simplement par le comportement de ces hommes, tout simplement.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui j’ai eu également un petit malaise. Mais c’est aussi le reflet d’une époque franchement raciste et d’un milieu (la françafrique et le postcolonial) qui sentait très mauvais. Je pense que Nury est un scénariste très très politique qui n’hésite pas à montrer le côté sombre et sale de l’histoire (il est historien de formation). Du coup ca peut déranger. Ca peut aussi devenir un filon, j’espère que ce n’est pas le cas. Mais franchement dans Katanga on ne peut pas dire que les auteurs aient la moindre complaisance pour aucun des personnages, qu’ils soient noirs ou blancs.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s