BD·Jeunesse·Nouveau !

Harmony

BD de Mathieu Reynes
Dupuis (2016-2017), 3/3 vol parus.

couv_262422Jolie couverture qui met en avant le style « ado » du trait de Reynes, belle typo de titre et maquette générale. Rien d’extraordinaire (on est chez Dupuis) mais c’est propre.

Harmony reprend le thème classique d’Akira ou des X-men à savoir la conspiration scientifico-politique faisant des expériences sur des enfants (thème également du récent Wonderball). Je ne détaillerais pas le déroulement des albums, beaucoup de l’intérêt de cette bonne série reposant sur le traitement d’une histoire archétypale. Le dessin est particulier (proche d’un style jeunesse avec des visages et corps exagérés, gros yeux, gros menton, gros nez,…) mais très maîtrisé et la colorisation joue un grand rôle dans l’aspect d’ensemble. Reynes produit, surtout, un découpage très cinématographique et une progression de la narration remarquablement dosée. Le premier cycle est prévu en 3 tomes dont le dernier vient de sortir. Après un prologue remontant aux temps harmony-t2-indigo-mathieu-reynes-p-9antédiluviens, le premier volume présente une adolescente, Harmony, enfermée dans le sous-sol d’une cabane, sans souvenirs. Elle semble au coeur d’une conspiration gouvernementale autour de manipulations de pouvoirs paranormaux… Le tome 2 est un flashback montrant comment elle est arrivée là en décrivant les expériences scientifiques sur les enfants. Cet effet casse un peu le rythme donné par le très bon premier volume. Le mystère reste cependant bien mené et la progression remarquablement gérée, avec des militaires très méchants et sans scrupules reprenant un programme scientifique médical à l’origine ; si bien que l’on attend avec impatience la conclusion du tome 3 (que je n’ai pas lu mais dont la lecture est susceptible de remonter les Calvin). Le dessin progresse en outre à chaque tome vers plus de sibtilité dans le trait.

harmony-1Les jeunes générations auront par cette BD une porte d’entrée sur cette thématique classique de la SF dans un traitement relativement soft. Je pense que le style de dessin plaira au public jeune et l’histoire pourra leur donner envie de s’attaquer à des séries SF plus ambitieuses ou plus adultes (l’Histoire de Siloë, Akira, Domu, Brane zéro voir le Chant des Stryges dans le style conspirationniste). L’approche scénaristique de Reynes, si elle n’a rien de révolutionnaire, est très carrée et laisse présager du bon voir du très bon si son histoire est prévue sur plusieurs cycle et ne se laisse pas aller aux sirènes du commerce infini.

 

note-calvin1note-calvin1note-calvin1

 

Publicités

2 commentaires sur “Harmony

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s